Antigone
Antigone Book
Sat Mar 14, 2020 from 08:30 PM to 10:15 PM Add to my calendar
2020-03-14 20:30:00 2020-03-14 22:15:00 Europe/Paris Antigone Reservations on : https://www.billetweb.fr/antigone6 -- Production Festival des Nuits de l’Enclave 2019 Coproduction Éclats de Scènes Avec le soutien de la SPEDIDAM, le Jeune Théâtre National et l’ENSATT Traduction Jean et Mayotte Bollack Mise en scène Gilbert Barba Scénographie & conception graphique Lisalou Eyssautier Construction des assises Émile Montaudouin Créations Bois Musique Clément Barba dit Pépé du groupe Deluxe Chants Julien Baudry Vidéo et lumière Camille Sanchez Costumes Gabrielle Marty Perruques Nathalie Champigny Avec Frédéric Richaud, Sarah Nedjoum, Julien Perrier, Gilbert BarbaAntigone refuse de se soumettre à l’ordre de Créon, représentant la loi de l’État. Bravant l’interdit elle accomplit les rites funéraires pour son frère Polynice, considéré comme traître par le Roi. Créon, un roi tout neuf, n’écoute ni le peuple, ni son fils. Il refuse de revenir sur le décret qu’il a proclamé. Seuls les présages du devin Tirésias, annonçant la désapprobation des dieux, vont le bouleverser et l’ébranler... Trop tard ! Le mécanisme de la tragédie s’est déjà mis en marche. Les acteurs évoluent au centre et au milieu des spectateurs. Les spectateurs ici, représentent les citoyens de la ville de Thèbes dans laquelle se déroule l’action. Et comme cela se faisait dans la Grèce Antique, où l’on organisait les débats politiques ou les procès dans les théâtres, nous mettons le spectateur au coeur même de ce débat grâce à une scénographie qui l’englobe et l’immerge grâce à des projections vidéo à 360°. Le Choeur est chanté et enregistré. La musique est moderne et d’inspiration rock, car le choeur porte-parole du public, chante avec la même « puissance » qu’un cri issu d’une société toute entière.« Projetés immédiatement au coeur de l’histoire, nous sommes le peuple de Thèbes. Les comédiens évoluent et jouent au milieu de nous. C’est à première vue déstabilisant, puis ça devient une expérience passionnante, loin de ce que l’on voit habituellement. On regarde différemment. On écoute différemment. On se sent faire partie de l’histoire d’Antigone. On est tour à tour ému, horrifié, admiratif, passionné. On rit même quelques fois. La pièce fait (re)découvrir le texte de Sophocle, l’histoire d’Antigone, soulève des interrogations, suscite le débat. Le choeur en musique est transportant, le jeu des comédiens génial et surprenant. Le décor en lumière, la mise en scène, ce que la pièce nous raconte encore de notre époque et ce qu’elle éveille… J’ai vraiment tout aimé et passé un super moment. Merci pour tout ça ! » Salomé - Lycée de Vienne Villedieu, France Centre Dramatique des Villages
Production Festival des Nuits de l’Enclave 2019
Coproduction Éclats de Scènes

Avec le soutien de la SPEDIDAM, le Jeune Théâtre National et l’ENSATT

Traduction Jean et Mayotte Bollack
Mise en scène Gilbert Barba
Scénographie & conception graphique Lisalou Eyssautier
Construction des assises Émile Montaudouin Créations Bois
Musique Clément Barba dit Pépé du groupe Deluxe
Chants Julien Baudry
Vidéo et lumière Camille Sanchez
Costumes Gabrielle Marty
Perruques Nathalie Champigny
Avec Frédéric Richaud, Sarah Nedjoum, Julien Perrier, Gilbert Barba

Antigone refuse de se soumettre à l’ordre de Créon, représentant la loi de l’État. Bravant l’interdit elle accomplit les rites funéraires pour son frère Polynice, considéré comme traître par le Roi.

Créon, un roi tout neuf, n’écoute ni le peuple, ni son fils. Il refuse de revenir sur le décret qu’il a proclamé. Seuls les présages du devin Tirésias, annonçant la désapprobation des dieux, vont le bouleverser et l’ébranler... Trop tard ! Le mécanisme de la tragédie s’est déjà mis en marche.

Les acteurs évoluent au centre et au milieu des spectateurs. Les spectateurs ici, représentent les citoyens de la ville de Thèbes dans laquelle se déroule l’action. Et comme cela se faisait dans la Grèce Antique, où l’on organisait les débats politiques ou les procès dans les théâtres, nous mettons le spectateur au coeur même de ce débat grâce à une scénographie qui l’englobe et l’immerge grâce à des projections vidéo à 360°.

Le Choeur est chanté et enregistré. La musique est moderne et d’inspiration rock, car le choeur porte-parole du public, chante avec la même « puissance » qu’un cri issu d’une société toute entière.

« Projetés immédiatement au coeur de l’histoire, nous sommes le peuple de Thèbes. Les comédiens évoluent et jouent au milieu de nous. C’est à première vue déstabilisant, puis ça devient une expérience passionnante, loin de ce que l’on voit habituellement. On regarde différemment. On écoute différemment. On se sent faire partie de l’histoire d’Antigone. On est tour à tour ému, horrifié, admiratif, passionné. On rit même quelques fois. La pièce fait (re)découvrir le texte de Sophocle, l’histoire d’Antigone, soulève des interrogations, suscite le débat. Le choeur en musique est transportant, le jeu des comédiens génial et surprenant. Le décor en lumière, la mise en scène, ce que la pièce nous raconte encore de notre époque et ce qu’elle éveille… J’ai vraiment tout aimé et passé un super moment. Merci pour tout ça ! » Salomé - Lycée de Vienne
Read more
Organizer
Centre Dramatique des Villages
0490281251