Arpentage « Sudalisme l’imaginaire qui nourrit le racisme »
Sun Jun 02, 2024 from 02:00 PM to 05:00 PM
Timezone : Europe/Paris
Paris, France
Arpentage  « Sudalisme l’imaginaire qui nourrit le racisme »
About
Les Salamalecs vous invitent à un arpentage (en présence de l’auteur) d’une partie du livre « Sudalisme, l’imaginaire qui nourrit le racisme » de Jeremie Piolat parut aux Éditions Libre. L’arpentage est une technique de lecture collective qui permet de faire découvrir un ouvrage théorique plus ou moins complexe à des personnes non-spécialistes. Cet atelier sera suivi d’une discussion avec l’auteur. 
 
Ce livre d’anthropologie s’appuie d’abord sur 13 ans de recherche au sein des milieux bruxellois de l’alphabétisation en français des migrants. Son objet est au départ la rencontre des imaginaires de deux groupes d’interlocuteurs principaux rencontrés par Jeremie Piolat : les enseignants (majoritairement euro-descendants) et  les migrants de première génération (en majorité musulmans).
 
Au fil de sa recherche, Jeremie Piolat constate que, si des relations amicales se nouent souvent entre les enseignants et le public migrant, certains discours et postures associatifs, se révèlent souvent disqualifiants, réducteurs, infantilisants, jugeant les univers de référence des migrants comme sexistes, intellectuellement assez vides, superstitieux et religieusement rigoristes. Dans ces discours, l’islam est très souvent présenté comme inévitablement rétrograde, oppressant envers les femmes, et, parfois, menaçant.
 
À travers le terme « sudalisme », Jeremie Piolat cherche tout d’abord à mettre en lumière comment et par quels biais, discours et attitudes, se répètent inlassablement divers épistémicides (processus de destruction des savoirs non-européens (ou perçus comme tels)) ou, dit autrement : l’infériorisation, l’invisibilisation et l’ignorance des modes de connaissance, conceptions, pratiques culturelles issues des « Suds ».
 
L’auteur a également cherché à voir comment ces logiques infériorisantes se déploient sur d’autres scènes : dans les médias d’Etat, mainstreamns ou ouvertement libéraux au fil de discours « instaurés médiatiquement comme savoirs », ou dans divers films mettant en scène des personnages extra-occidentaux souvent particulièrement violents. 
 
L’effet à terme du sudalisme, volontaire ou non, est la déshumanisation et sous-humanisation systémiques de pans entiers de l’humanité. 
 
Ensemble nous verrons comment l’image de l’Islam en est également impactée et quels parallèles peuvent être fait avec la situation actuelle en Palestine.
 
Au plaisir de vous retrouver, 
Fraternellement, 
 
Les Salamalecs :) 
 
Ps: Inscription sur Billetweb & Infos supplémentaires à bonjour@lessalamalecs.com. Il n’y aura pas de vente de billet sur place. La conférence aura lieu à Paris intra-muros. L'adresse précise vous sera transmise par email 48h avant l'événement. Il n’y aura pas de version en ligne. Pour le confort de tous, les enfants ne sont pas admis.
 
————-
 
JEREMIE PIOLAT est docteur en Sciences politiques et sociales (UCL), anthropologue (LAAP), chargé de cours invité à l'Université Catholique de Louvain-la-Neuve. Il est l'auteur du Portrait du colonialiste - L'effet boomerang de sa violence et de ses destructions, réédité aux Éditions Libre en 2021. Il est également consultant interculturalités et discriminations. 
 
EDITIONS LIBRE, maison d’édition qui promeut des perspectives socio-écologiques quasi-inexistantes dans le paysage culturel francophone, afin de participer à la création et à l’organisation d’une culture de résistance et de défense du monde naturel. Les injustices qui sévissent actuellement sont liées à différents systèmes d’oppressions — le patriarcat, la suprématie blanche, le capitalisme, la civilisation industrielle — eux-mêmes liés entre eux, c’est pourquoi la culture de résistance que nous soutenons se situe au carrefour des luttes sociales et écologistes. 
 
LES SALAMALECS, le premier tiers lieu spirituel à la croisée des chemins et des cultures.. et où l’on se passe le Salâm. En attendant de finaliser le projet et de réunir les 2 millions d’euros nécessaires, nous organisons des événements dans différents lieux à Paris. Notre intention est de fédérer une communauté autour de valeurs communes, de participer ensemble à l'édification d'une société éveillée et au développement d’un monde plus juste et plus éthique en se retrouvant dans un cadre chaleureux et bienveillant où l'on peut boire, manger, échanger, rencontrer, travailler, discuter, lire, critiquer, apprendre, transmettre et faire beaucoup d'autres choses en rapport avec l'Islam (mais pas que!).
Read more
Documents à télécharger
Tickets
Date and place
Sun Jun 02, 2024 from 02:00 PM to 05:00 PM
Timezone : Europe/Paris
Add to my calendar
2024-06-02 14:00:00 2024-06-02 17:00:00 Europe/Paris Arpentage « Sudalisme l’imaginaire qui nourrit le racisme » Reservations on : https://www.billetweb.fr/arpentage-sudalisme-l-imaginaire-qui-nourrit-le-racisme -- Les Salamalecs vous invitent à un arpentage (en présence de l’auteur) d’une partie du livre « Sudalisme, l’imaginaire qui nourrit le racisme » de Jeremie Piolat parut aux Éditions Libre. L’arpentage est une technique de lecture collective qui permet de faire découvrir un ouvrage théorique plus ou moins complexe à des personnes non-spécialistes. Cet atelier sera suivi d’une discussion avec l’auteur.    Ce livre d’anthropologie s’appuie d’abord sur 13 ans de recherche au sein des milieux bruxellois de l’alphabétisation en français des migrants. Son objet est au départ la rencontre des imaginaires de deux groupes d’interlocuteurs principaux rencontrés par Jeremie Piolat : les enseignants (majoritairement euro-descendants) et  les migrants de première génération (en majorité musulmans).   Au fil de sa recherche, Jeremie Piolat constate que, si des relations amicales se nouent souvent entre les enseignants et le public migrant, certains discours et postures associatifs, se révèlent souvent disqualifiants, réducteurs, infantilisants, jugeant les univers de référence des migrants comme sexistes, intellectuellement assez vides, superstitieux et religieusement rigoristes. Dans ces discours, l’islam est très souvent présenté comme inévitablement rétrograde, oppressant envers les femmes, et, parfois, menaçant.   À travers le terme « sudalisme », Jeremie Piolat cherche tout d’abord à mettre en lumière comment et par quels biais, discours et attitudes, se répètent inlassablement divers épistémicides (processus de destruction des savoirs non-européens (ou perçus comme tels)) ou, dit autrement : l’infériorisation, l’invisibilisation et l’ignorance des modes de connaissance, conceptions, pratiques culturelles issues des « Suds ».   L’auteur a également cherché à voir comment ces logiques infériorisantes se déploient sur d’autres scènes : dans les médias d’Etat, mainstreamns ou ouvertement libéraux au fil de discours « instaurés médiatiquement comme savoirs », ou dans divers films mettant en scène des personnages extra-occidentaux souvent particulièrement violents.    L’effet à terme du sudalisme, volontaire ou non, est la déshumanisation et sous-humanisation systémiques de pans entiers de l’humanité.    Ensemble nous verrons comment l’image de l’Islam en est également impactée et quels parallèles peuvent être fait avec la situation actuelle en Palestine.   Au plaisir de vous retrouver,  Fraternellement,    Les Salamalecs :)    Ps: Inscription sur Billetweb & Infos supplémentaires à bonjour@lessalamalecs.com. Il n’y aura pas de vente de billet sur place. La conférence aura lieu à Paris intra-muros. L'adresse précise vous sera transmise par email 48h avant l'événement. Il n’y aura pas de version en ligne. Pour le confort de tous, les enfants ne sont pas admis.   ————-   JEREMIE PIOLAT est docteur en Sciences politiques et sociales (UCL), anthropologue (LAAP), chargé de cours invité à l'Université Catholique de Louvain-la-Neuve. Il est l'auteur du Portrait du colonialiste - L'effet boomerang de sa violence et de ses destructions, réédité aux Éditions Libre en 2021. Il est également consultant interculturalités et discriminations.    EDITIONS LIBRE, maison d’édition qui promeut des perspectives socio-écologiques quasi-inexistantes dans le paysage culturel francophone, afin de participer à la création et à l’organisation d’une culture de résistance et de défense du monde naturel. Les injustices qui sévissent actuellement sont liées à différents systèmes d’oppressions — le patriarcat, la suprématie blanche, le capitalisme, la civilisation industrielle — eux-mêmes liés entre eux, c’est pourquoi la culture de résistance que nous soutenons se situe au carrefour des luttes sociales et écologistes.    LES SALAMALECS, le premier tiers lieu spirituel à la croisée des chemins et des cultures.. et où l’on se passe le Salâm. En attendant de finaliser le projet et de réunir les 2 millions d’euros nécessaires, nous organisons des événements dans différents lieux à Paris. Notre intention est de fédérer une communauté autour de valeurs communes, de participer ensemble à l'édification d'une société éveillée et au développement d’un monde plus juste et plus éthique en se retrouvant dans un cadre chaleureux et bienveillant où l'on peut boire, manger, échanger, rencontrer, travailler, discuter, lire, critiquer, apprendre, transmettre et faire beaucoup d'autres choses en rapport avec l'Islam (mais pas que!). Paris, France Les salamalecs
Les salamalecs