Asteria: "La Nuit Étoilée"
Asteria: "La Nuit Étoilée" Book
Thu Apr 09, 2020 from 08:00 PM to 09:30 PM Timezone : Europe/Paris Add to my calendar
2020-04-09 20:00:00 2020-04-09 21:30:00 Europe/Paris Asteria: "La Nuit Étoilée" Reservations on : https://www.billetweb.fr/asteria-nuit-etoilee -- Les pieds ancrés dans la Terre et l'esprit dans le Ciel : telle est l'aspiration profonde de la musique du peuple Gitan, musique de chaque instant, en perpétuel mouvement et sans limites...Nous vivons une époque où pour la première fois, nous pouvons porter un regard sur notre passé musical dans sa globalité, et cela non pas de façon «archéologique» mais bel et bien de manière directe et vivante. Cela donne la possibilité de mettre librement au service du discours et de l'expression, n'importe quel moyen technique ou esthétique, de la musique ancienne à la musique contemporaine.Comme le dit très justement N. Harnoncourt au sujet de la musique populaire (de tradition orale) : "dès qu'elle est réduite à des esclaves, elle fait à proprement parler partie des coutumes. Et c'est aussi un déclin culturel, car la coutume ne devrait pas être une chose qu'il faille cultiver, mais plutôt un élément qui appartienne à la vie. Si nous la désignons comme coutume, c'est qu'elle est déjà devenue un objet de musée."Quand ma famille quitte l'Andalousie pour s'installer en Camargue, cette Camargue prend pour moi une allure de Terre Sainte où ma culture ancestrale est non seulement magnifiée mais vécue dans la "vraie vie". On ne fait pas que chanter la terre, les éléments, la nature, on les vit, on les sent dans le corps et l'esprit. Les Saintes-Maries-de-la-mer ont donc façonné ma vie et ouvert mon esprit sur le Monde. Les Saintes Maries, et la Camargue dans son intégralité, sont donc pour moi la source d'où je tire toute mon inspiration créatrice.«Asteria» est l'expression personnelle, à travers des compositions originales, d'une forme de Flamenco, sans barrières et ouverte sur le monde. Le timbre des instruments étant un élément dominant, (il suffit d'entendre un simple accord de guitare pour «sonner flamenco»), l'instrumentation d'Asteria est élaborée de manière à éviter toute référence à cette musique à travers ce moyen assez simpliste. Le but étant, au contraire, d'épurer, d'enlever tout ce qui est superflu, de ne garder que les éléments essentiels afin d’espérer atteindre le cœur, l'essence, de cette musique fascinante et par fois mystérieuse qu'est le Flamenco. Asteria, à l'image des «palos», n'est pas un programme, n'est pas une forme, n'est pas un ensemble, n'est pas un sentiment, n'est même pas de la musique..... Asteria n'est rien de tout ça.... et tout ça à la fois ! Car Asteria est, tel le Flamenco, un mode, une philosophie de vie ! Comme l'est le ciel étoilé, l'unité dans la multiplicité !Yardani Torres Maiani 1 Quai Branly, Paris, France Association culturelle Kultura

Les pieds ancrés dans la Terre et l'esprit dans le Ciel : telle est l'aspiration profonde de la musique du peuple Gitan, musique de chaque instant, en perpétuel mouvement et sans limites...

Nous vivons une époque où pour la première fois, nous pouvons porter un regard sur notre passé musical dans sa globalité, et cela non pas de façon «archéologique» mais bel et bien de manière directe et vivante. Cela donne la possibilité de mettre librement au service du discours et de l'expression, n'importe quel moyen technique ou esthétique, de la musique ancienne à la musique contemporaine.

Comme le dit très justement N. Harnoncourt au sujet de la musique populaire (de tradition orale) : "dès qu'elle est réduite à des esclaves, elle fait à proprement parler partie des coutumes. Et c'est aussi un déclin culturel, car la coutume ne devrait pas être une chose qu'il faille cultiver, mais plutôt un élément qui appartienne à la vie. Si nous la désignons comme coutume, c'est qu'elle est déjà devenue un objet de musée."

Quand ma famille quitte l'Andalousie pour s'installer en Camargue, cette Camargue prend pour moi une allure de Terre Sainte où ma culture ancestrale est non seulement magnifiée mais vécue dans la "vraie vie". On ne fait pas que chanter la terre, les éléments, la nature, on les vit, on les sent dans le corps et l'esprit. Les Saintes-Maries-de-la-mer ont donc façonné ma vie et ouvert mon esprit sur le Monde. Les Saintes Maries, et la Camargue dans son intégralité, sont donc pour moi la source d'où je tire toute mon inspiration créatrice.

«Asteria» est l'expression personnelle, à travers des compositions originales, d'une forme de Flamenco, sans barrières et ouverte sur le monde. Le timbre des instruments étant un élément dominant, (il suffit d'entendre un simple accord de guitare pour «sonner flamenco»), l'instrumentation d'Asteria est élaborée de manière à éviter toute référence à cette musique à travers ce moyen assez simpliste. Le but étant, au contraire, d'épurer, d'enlever tout ce qui est superflu, de ne garder que les éléments essentiels afin d’espérer atteindre le cœur, l'essence, de cette musique fascinante et par fois mystérieuse qu'est le Flamenco. Asteria, à l'image des «palos», n'est pas un programme, n'est pas une forme, n'est pas un ensemble, n'est pas un sentiment, n'est même pas de la musique..... Asteria n'est rien de tout ça.... et tout ça à la fois ! Car Asteria est, tel le Flamenco, un mode, une philosophie de vie ! Comme l'est le ciel étoilé, l'unité dans la multiplicité !

Yardani Torres Maiani

Read more
Organizer
Association culturelle Kultura
26 rue Péclet, 75015, Paris, France
0767098101