B2 : La réactivité instinctive et les sous-types en Ennéagramme
Cycle Ennéagramme Evolutif
B2 : La réactivité instinctive et les sous-types en Ennéagramme Book
Fri Feb 14, 2020 to Fri May 20, 2022
Timezone : Europe/Paris
2020-02-14 09:00:00 2022-05-20 17:00:00 Europe/Paris B2 : La réactivité instinctive et les sous-types en Ennéagramme Reservations on : https://www.billetweb.fr/b2-la-reactivite-instinctive-et-les-sous-types-en-enneagramme -- Prochaines sessions à Paris ou en ligne, en 2 jours de 9h à 17h : ​​​​​​​A distance : lundi 10 et mardi 11 janvier 2022Paris : jeudi 24 et vendredi 25 mars 2022Paris : jeudi 19 et vendredi 20 mai 2022Selon le modèle de l’Ennéagramme, chacun de nous utilise un centre d’énergie instinctif, un centre émotionnel et un centre mental. Nous utilisons tous ces 3 centres, tous les jours, même si c’est dans une proportion variable.Les sous-types représentent trois modalités du centre instinctif. Ce dernier est en effet le lieu de la réaction la plus automatique et la plus rapide face à ce qui est perçu comme une agression extérieure.La connaissance des sous-types instinctifs de l’Ennéagramme permet d’observer et de comprendre comment nous parvenons à rétablir notre confort menacé ou perdu. En effet, à chaque fois que nous changeons de contexte, nous nous exposons à des inconforts. Notre état interne change alors et nous devons réagir pour nous maintenir en équilibre.Les sous-types n’ont rien à voir avec nos systèmes de valeurs, ils se manifestent au travers de nos routines multi-quotidiennes et instinctives qui nous permettent de nous rassurer et de rétablir confort et équilibre.Pour réagir à l’inconfort, chaque individu dispose de trois sous-modalités (survie, tête-à-tête, social), trois canaux par où s’écoule l’essentiel de notre énergie au quotidien.Ces modalités représentent la nature et le lieu de notre préoccupation centrale. En prendre conscience est une découverte aussi forte que celle de la base, qui nous permet de rééquilibrer nos centres d’intérêt et d’attention.Cette formation comporte le questionnaire HPEI ainsi que la brochure «Les sous-types instinctifs : survie, tête-à-tête et social ». 50 Rue de la Chaussée d'Antin, Paris, France Institut Sciences de la Personnalité - SAS MuaToaNu


Prochaines sessions à Paris ou en ligne, en 2 jours de 9h à 17h : 

​​​​​​​
  • A distance : lundi 10 et mardi 11 janvier 2022
  • Paris : jeudi 24 et vendredi 25 mars 2022
  • Paris : jeudi 19 et vendredi 20 mai 2022

Selon le modèle de l’Ennéagramme, chacun de nous utilise un centre d’énergie instinctif, un centre émotionnel et un centre mental. Nous utilisons tous ces 3 centres, tous les jours, même si c’est dans une proportion variable.

Les sous-types représentent trois modalités du centre instinctif. Ce dernier est en effet le lieu de la réaction la plus automatique et la plus rapide face à ce qui est perçu comme une agression extérieure.

La connaissance des sous-types instinctifs de l’Ennéagramme permet d’observer et de comprendre comment nous parvenons à rétablir notre confort menacé ou perdu. En effet, à chaque fois que nous changeons de contexte, nous nous exposons à des inconforts. Notre état interne change alors et nous devons réagir pour nous maintenir en équilibre.

Les sous-types n’ont rien à voir avec nos systèmes de valeurs, ils se manifestent au travers de nos routines multi-quotidiennes et instinctives qui nous permettent de nous rassurer et de rétablir confort et équilibre.

Pour réagir à l’inconfort, chaque individu dispose de trois sous-modalités (survie, tête-à-tête, social), trois canaux par où s’écoule l’essentiel de notre énergie au quotidien.

Ces modalités représentent la nature et le lieu de notre préoccupation centrale. En prendre conscience est une découverte aussi forte que celle de la base, qui nous permet de rééquilibrer nos centres d’intérêt et d’attention.

Cette formation comporte le questionnaire HPEI ainsi que la brochure «Les sous-types instinctifs : survie, tête-à-tête et social ».

Read more
Organizer
Institut Sciences de la Personnalité - SAS MuaToaNu

Désistement 

En cas de désistement moins de 10 jours avant le début du stage, une compensation de 50 % du coût du stage reste due à l’Institut des Sciences de la Personnalité, sauf cas de force majeure (au sens du droit français). En cas de désistement moins de 48 heures avant le début du stage, la totalité du coût du stage reste acquise à l’Institut des Sciences de la Personnalité, sauf cas de force majeure (au sens du droit français).