Comment rendre nos institutions absurdes en quatre leçons, plus une
Comment rendre nos institutions absurdes en quatre leçons, plus une Book
Wed Sep 01, 2021 from 06:30 PM to 08:30 PM Add to my calendar
Timezone : Indian/Reunion
2021-09-01 18:30:00 2021-09-01 20:30:00 Indian/Reunion Comment rendre nos institutions absurdes en quatre leçons, plus une Reservations on : http://www.lespas.re -- Avec comme argumentaire : Faut-il améliorer les conditions de travail ? On aimerait bien. Mais à considérer comment les choses évoluent, il semble que ce soit un tout autre défi qui est en passe d’être relevé : puisque le travail est déjà pénible, n’y aurait-il pas moyen de le rendre, en plus, absurde ? A en croire les observateurs avisés, les génies en ce domaine pullulent. Quels sont donc leurs recettes ?Les spécialistes du monde du travail distinguent volontiers au moins quatre causes. 1) Le travailleur est dépossédé de la finalité de son travail, 2) il n’en fixe plus non plus les procédures, 3) il est soumis à des évaluations permanentes à partir de critères inadéquats et 4) il est mis constamment en concurrence, en interne avec ses collègues et sur le plan international, avec une main d’œuvre moins onéreuse. Des initiatives de plus en plus nombreuses existent, dans tous les secteurs du travail, qui donnent à penser que l’on peut changer la situation actuelle. Quelques exemples seront proposés, en guise de conclusion.A propos du conférencierDocteur en philosophie et Bachelier en théologie, Jean-Michel Longneaux est chargé de cours aux Facultés universitaires de Namur. Ses recherches portent sur la phénoménologie et plus particulièrement sur les questions liées à l’éducation, à la relation amoureuse, aux soins de santé et à la fin de la vieOuvrage récent : “Finitude, solitude, incertitude : philosophie du deuil (2020) ” Léspas culturel Leconte de Lisle, Rue Eugene Dayot, Réunion Léspas culturel Leconte de Lisle
Avec comme argumentaire : Faut-il améliorer les conditions de travail ? On aimerait bien. Mais à considérer comment les choses évoluent, il semble que ce soit un tout autre défi qui est en passe d’être relevé : puisque le travail est déjà pénible, n’y aurait-il pas moyen de le rendre, en plus, absurde ? A en croire les observateurs avisés, les génies en ce domaine pullulent. Quels sont donc leurs recettes ?

Les spécialistes du monde du travail distinguent volontiers au moins quatre causes. 1) Le travailleur est dépossédé de la finalité de son travail, 2) il n’en fixe plus non plus les procédures, 3) il est soumis à des évaluations permanentes à partir de critères inadéquats et 4) il est mis constamment en concurrence, en interne avec ses collègues et sur le plan international, avec une main d’œuvre moins onéreuse. Des initiatives de plus en plus nombreuses existent, dans tous les secteurs du travail, qui donnent à penser que l’on peut changer la situation actuelle. Quelques exemples seront proposés, en guise de conclusion.

A propos du conférencier

Docteur en philosophie et Bachelier en théologie, Jean-Michel Longneaux est chargé de cours aux Facultés universitaires de Namur. Ses recherches portent sur la phénoménologie et plus particulièrement sur les questions liées à l’éducation, à la relation amoureuse, aux soins de santé et à la fin de la vie
Ouvrage récent : “Finitude, solitude, incertitude : philosophie du deuil (2020) ”

Read more
Organizer
Léspas culturel Leconte de Lisle
5 rue Eugène Dayot, 97460, Saint-Paul, Réunion
0262593966