En toute intimité
En toute intimité Book
Sat Sep 17, 2022 to Sun Sep 18, 2022
Timezone : Europe/Paris
2022-09-17 20:30:00 2022-09-18 17:00:00 Europe/Paris En toute intimité Reservations on : https://www.billetweb.fr/en-toute-intimite1 -- LA DATE INITIALEMENT PREVUE LE 8 JANVIER 2022 A ÉTÉ REPORTÉE AU 17 SEPTEMBRE 2022. UNE DATE SUPPLEMENTAIRE LE 18 SEPTEMBRE !À travers un répertoire aussi éclectique que surprenant, Jean-Renaud présente dans ce spectacle un patchwork de son expérience scénique. D’Aznavour à Bilal Hassani, en passant par Lynda Lemay et bien d’autres, il vous emporte dans un tourbillon d’émotions à travers des interprétations très personnelles.Pour habiller et sublimer ce travail d'interprétation, Jean-Renaud fait appel à un vérirable couturier de la musique, Martial Fernandez. Pianiste, percussionniste, arrangeur et directeur musical d'expérience internationale (Film Le Pianiste, Richard Cocciante, Seal, Jordi Barre...), il crée pour lui des arrangements magiques sur mesure.Avec cette nouvelle création, Jean-Renaud vous propose un subtil mélange d'émotion et de musicalité.Jean-Renaud, pouvez-vous nous présenter votre nouveau spectacle ?Bien sûr. Il s’agit d’un spectacle musical qui regroupe en quelque sorte une synthèse de tout ce que j’ai appris et aimé dans mon parcours sur scène et au conservatoire. Il y a plusieurs tableaux avec des thèmes différents, un peu comme dans un cabaret.Le conservatoire ?Oui. Quand j’étais à Paris j’ai intégré à 36 ans la classe de théâtre musical du conservatoire du 9° arrondissement. J’y ai consolidé ma technique vocale, appris le théâtre et eu une belle initiation à la danse. Ça m’a permis de me faire un réseau dans le domaine du spectacle et de travailler avec de beaux professionnels. Ça a été un tournant dans ma manière d’aborder la création d’un spectacle et le travail d’interprétation.Comment travaillez-vous pour créer un spectacle ?Il y a trois phases. Le première est très créative, faite d’un grand travail de recherche. On cherche un répertoire, on fait des essais musicaux. Les idées germent, puis changent, évoluent. Elles deviennent de plus en plus concrètes. Puis, justement, il y a une mise en place plus concrète de la musique et de la mise en scène. Le spectacle prend forme. Les répétitions peuvent commencer. Et enfin il y a la dernière phase très courte d'environ une semaine avant la représentation, plus stricte, où là on passe sur un autre mode. Pourquoi en toute intimité ?Par ce que ce spectacle partage des choses intimes avec le public. Les hauts, les bas de la vie mis en musique. Il y a des thèmes qui vous sont chers ? Je peux jouer avec à peu près tous les thèmes sur scène. Tout m’intéresse. Mais pour ce spectacle, une place forte sera consacrée aux différences. Par exemple, une chanson revisitée et très mise en scène parlera de transidentité. J'aime proposer des moments très forts au public.Y aura-t-il des musiciens sur scène ?Oui. Il y aura un pianiste, Martial Fernandez, qui a une place centrale dans ce projet. Je travaille déjà avec lui depuis plusieurs semaines en studio. Il joue du piano (debout souvent (rires) avec un abord rythmique extrêmement vivant. Nous créons ensemble des bandes son sur mesure. Ses arrangements sont des petits bijoux. Justement, un spectacle sans Michel Berger ?(rires) Il y aura une partie du spectacle avec ses chansons, sous une autre forme que jusqu’à présent. Je ne vois pas un spectacle qui parle de la vie et des différences sans chanson de Michel Berger.Il y aura des invités sur scène ?J’en ai très envie, mais je ne sais pas encore.Les spectacle Quelques Mots d’Amour, c’est fini ?Certainement pas. C’est mon bébé. Je pourrais passer encore 10, 20, 30 ans à jouer ce spectacle en constante évolution. Son répertoire est si vaste. Le faire vivre est illimité.Quel autre répertoire utilisez-vous dans ce spectacle ?A quelques exceptions près, il s’agit d’un répertoire de chansons françaises très varié et très contrasté, des années 50 à nos jours, d’Aznavour à Bilal Hassani en passant par Lynda Lemay, Céline Dion, Hubert Félix Thiéfaine entre autre. Il y a également des chansons de comédies musicales un peu moins connues. Mais l’essentiel pour moi au-delà du répertoire, c’est ce qu’on en fait. Quels tableaux seront présents ? Tout n’est pas encore arrêté. Mais pour l’instant il est certain qu’il y aura un tableau « comédie musicale » et un tableau assez humoristique que j’appelle « si j’étais une femme ». Pour le reste, surprise… Halle aux Grains, Place Stalingrad, Lavaur, France Ready



LA DATE INITIALEMENT PREVUE LE 8 JANVIER 2022 A ÉTÉ REPORTÉE AU 17 SEPTEMBRE 2022. UNE DATE SUPPLEMENTAIRE LE 18 SEPTEMBRE !

À travers un répertoire aussi éclectique que surprenant, Jean-Renaud présente dans ce spectacle un patchwork de son expérience scénique. D’Aznavour à Bilal Hassani, en passant par Lynda Lemay et bien d’autres, il vous emporte dans un tourbillon d’émotions à travers des interprétations très personnelles.

Pour habiller et sublimer ce travail d'interprétation, Jean-Renaud fait appel à un vérirable couturier de la musique, Martial Fernandez. Pianiste, percussionniste, arrangeur et directeur musical d'expérience internationale (Film Le Pianiste, Richard Cocciante, Seal, Jordi Barre...), il crée pour lui des arrangements magiques sur mesure.

Avec cette nouvelle création, Jean-Renaud vous propose un subtil mélange d'émotion et de musicalité.


Jean-Renaud, pouvez-vous nous présenter votre nouveau spectacle ?

Bien sûr. Il s’agit d’un spectacle musical qui regroupe en quelque sorte une synthèse de tout ce que j’ai appris et aimé dans mon parcours sur scène et au conservatoire. Il y a plusieurs tableaux avec des thèmes différents, un peu comme dans un cabaret.

Le conservatoire ?

Oui. Quand j’étais à Paris j’ai intégré à 36 ans la classe de théâtre musical du conservatoire du 9° arrondissement. J’y ai consolidé ma technique vocale, appris le théâtre et eu une belle initiation à la danse. Ça m’a permis de me faire un réseau dans le domaine du spectacle et de travailler avec de beaux professionnels. Ça a été un tournant dans ma manière d’aborder la création d’un spectacle et le travail d’interprétation.

Comment travaillez-vous pour créer un spectacle ?

Il y a trois phases. Le première est très créative, faite d’un grand travail de recherche. On cherche un répertoire, on fait des essais musicaux. Les idées germent, puis changent, évoluent. Elles deviennent de plus en plus concrètes. Puis, justement, il y a une mise en place plus concrète de la musique et de la mise en scène. Le spectacle prend forme. Les répétitions peuvent commencer. Et enfin il y a la dernière phase très courte d'environ une semaine avant la représentation, plus stricte, où là on passe sur un autre mode. 

Pourquoi en toute intimité ?

Par ce que ce spectacle partage des choses intimes avec le public. Les hauts, les bas de la vie mis en musique. 

Il y a des thèmes qui vous sont chers ?

Je peux jouer avec à peu près tous les thèmes sur scène. Tout m’intéresse. Mais pour ce spectacle, une place forte sera consacrée aux différences. Par exemple, une chanson revisitée et très mise en scène parlera de transidentité. J'aime proposer des moments très forts au public.

Y aura-t-il des musiciens sur scène ?

Oui. Il y aura un pianiste, Martial Fernandez, qui a une place centrale dans ce projet. Je travaille déjà avec lui depuis plusieurs semaines en studio. Il joue du piano (debout souvent (rires) avec un abord rythmique extrêmement vivant. Nous créons ensemble des bandes son sur mesure. Ses arrangements sont des petits bijoux.

Justement, un spectacle sans Michel Berger ?

(rires) Il y aura une partie du spectacle avec ses chansons, sous une autre forme que jusqu’à présent. Je ne vois pas un spectacle qui parle de la vie et des différences sans chanson de Michel Berger.

Il y aura des invités sur scène ?

J’en ai très envie, mais je ne sais pas encore.

Les spectacle Quelques Mots d’Amour, c’est fini ?

Certainement pas. C’est mon bébé. Je pourrais passer encore 10, 20, 30 ans à jouer ce spectacle en constante évolution. Son répertoire est si vaste. Le faire vivre est illimité.

Quel autre répertoire utilisez-vous dans ce spectacle ?

A quelques exceptions près, il s’agit d’un répertoire de chansons françaises très varié et très contrasté, des années 50 à nos jours, d’Aznavour à Bilal Hassani en passant par Lynda Lemay, Céline Dion, Hubert Félix Thiéfaine entre autre. Il y a également des chansons de comédies musicales un peu moins connues. Mais l’essentiel pour moi au-delà du répertoire, c’est ce qu’on en fait.

Quels tableaux seront présents ?

Tout n’est pas encore arrêté. Mais pour l’instant il est certain qu’il y aura un tableau « comédie musicale » et un tableau assez humoristique que j’appelle « si j’étais une femme ». Pour le reste, surprise…


Read more
Organizer
Ready
5-7 place du vieux marché, 81500, Lavaur, France