Jeunes Talents & Friends BRAHMS
Jeunes Talents & Friends BRAHMS Book
Mon Aug 08, 2022 from 11:00 AM to 12:00 PM Add to my calendar
Timezone : Europe/Paris
2022-08-08 11:00:00 2022-08-08 12:00:00 Europe/Paris Jeunes Talents & Friends BRAHMS Reservations on : http://www.prades-festival-casals.com -- Lundi 8 août 2022Eglise de RiaJ. BRAHMS • Trio violon cor piano opus 40J. BRAHMS • Sextuor à cordes n°2, Op. 36Le Trio pour piano, violon et cor de Brahms (1865) réunit trois instruments que le compositeur affectionnait tout particulièrement, instruments qu’il avait lui-même pratiqués dans sa jeunesse. Œuvre de coloriste, ce trio serait né d’une promenade dans la Forêt Noire... On y sent indubitablement le pas du promeneur et son insondable contemplation.Et c’est de couleurs qu’il s’agit ici avant tout, Brahms choisissant de pouvoir faire appel à un cor de chasse, et non à un cor d’harmonie, instrument pourtant déjà fort répandu à l’époque... Quant à son Sextuor à cordes n°2 (1866), Brahms semble l’imaginer comme une véritable symphonie en miniature ! Pour Clara Schumann, l’une des premières à qui Brahms montra la partition, le sextuor était « une œuvre merveilleuse ». Pourtant, la création fut un échec : peut- être la richesse des textures, l’entrelacement incessant des thèmes, les mélodies qui se répondent les unes les autres et semblent naitre l’une de l’autre, tout cela était-il trop « riche » pour les mélomanes de l’époque ? Laissons-nous porter par ce lyrisme envoûtant. Eglise de Ria Contact

Lundi 8 août 2022
Eglise de Ria

J. BRAHMS • Trio violon cor piano opus 40
J. BRAHMS • Sextuor à cordes n°2, Op. 36

Le Trio pour piano, violon et cor de Brahms (1865) réunit trois instruments que le compositeur affectionnait tout particulièrement, instruments qu’il avait lui-même pratiqués dans sa jeunesse. Œuvre de coloriste, ce trio serait né d’une promenade dans la Forêt Noire... On y sent indubitablement le pas du promeneur et son insondable contemplation.
Et c’est de couleurs qu’il s’agit ici avant tout, Brahms choisissant de pouvoir faire appel à un cor de chasse, et non à un cor d’harmonie, instrument pourtant déjà fort répandu à l’époque...

Quant à son Sextuor à cordes n°2 (1866), Brahms semble l’imaginer comme une véritable symphonie en miniature ! Pour Clara Schumann, l’une des premières à qui Brahms montra la partition, le sextuor était « une œuvre merveilleuse ». Pourtant, la création fut un échec : peut- être la richesse des textures, l’entrelacement incessant des thèmes, les mélodies qui se répondent les unes les autres et semblent naitre l’une de l’autre, tout cela était-il trop « riche » pour les mélomanes de l’époque ? Laissons-nous porter par ce lyrisme envoûtant.
Read more
Location