La Mégère apprivoisée
La Mégère apprivoisée Book
Thu Jul 07, 2022 to Sat Jul 30, 2022
Timezone : Europe/Paris
2022-07-07 20:55:00 2022-07-30 22:25:00 Europe/Paris La Mégère apprivoisée Reservations on : https://www.billetweb.fr/la-megere-apprivoisee -- Nous sommes dans les années 70. Que se passerait-il si un groupe d'individus atteints de troubles de la personnalité antisociale décidait, au sein de leur association, de faire du théâtre ? Et si le hasard (ou le destin) amenait ces personnages à se confronter à une pièce controversée comme la Mégère Apprivoisée ? Contraintes sociales et familiales, problèmes comportementaux, misogynie : des deux côtés du miroir, les mêmes troubles, les mêmes jugements se répondent. Le face à face entre ces laissés pour compte et cette œuvre ne se fera pas sans heurts.   Au départ, nous avons abordé la Mégère Apprivoisée avec prudence et retenue car encore aujourd'hui, elle ne parvient pas à se départir de cette réputation de pièce légère et misogyne. Pris hors-contexte, certains passages décrivent crûment l'implacable patriarcat en place et nous font assister à ce qui semble être le domptage d'une sauvage par un tyran phallocrate... mais ce ne sont là que des a priori car selon nous, le génie de Shakespeare réside dans ce trouble où ce qui semble être n'est finalement pas. Les protagonistes Catarina et Petrucchio choquent par leur dissonance avec le système établi: ils affichent au grand jour leur nature profonde, contestataire et indélicate, et c'est cela qui dérange leur entourage. Attachés à ce jeu d'apparences sociales ainsi qu'aux questions très actuelles soulevées d'emblée par le texte, nous sommes partis de là pour notre mise en scène. Notre Mégère Apprivoisée y est interprétée par des membres d'une association nommée le "Nid", qui s'occupe d'un groupe d'individus, les "oisillons", tous atteints de troubles de la personnalité au sens le plus large du terme: hypersensibilité, dépression, violence, impulsivité, boulimie, autant de complexes qui les rendent impropres à intégrer les normes sociales. Mais leurs qualités humaines les rendent extrêmement attachants. Plus le spectacle se déroule, plus la frontière entre leur monde et celui des personnages de la pièce se fait ténue. C'est dans cet espace scénique, ce ridicule interstice que le miroir sociétal émerge, que les enjeux de la pièce se cristallisent et que le texte de Shakespeare trouve un éclairage nouveau, et surtout, fidèle à notre théâtre : empreint de joie et de partage. Car finalement, le rôle du théâtre n'est-il pas de pointer les dérives d'une société, pour ensemble la faire avancer ?   Mise en scène et adaptation: Paolo Crocco Collaboration artistique: Luca Franceschi Costumes: Cyrielle Goncalves Décors: Yohan Chemmoul et Stefano Perocco di Meduna Chapeaux: Bernadette Tisseau Chorégraphies: Florence Leguy Direction musicale: Stéphanie Varnerin et Jérémy Branger Distribution: Laurie-Anne Macé, Thibaut Kizirian, Pierre Serra, Clovis Rampant, Noëllie Aillaud, Agathe Boudrières, Anthony Bechtatou et Emilien Audibert Théâtre du Rempart, Rue Rempart Saint-Lazare, Avignon, France Théâtre du Rempart

Nous sommes dans les années 70. Que se passerait-il si un groupe d'individus atteints de troubles de la personnalité antisociale décidait, au sein de leur association, de faire du théâtre ?

Et si le hasard (ou le destin) amenait ces personnages à se confronter à une pièce controversée comme la Mégère Apprivoisée ?

Contraintes sociales et familiales, problèmes comportementaux, misogynie : des deux côtés du miroir, les mêmes troubles, les mêmes jugements se répondent. Le face à face entre ces laissés pour compte et cette œuvre ne se fera pas sans heurts.

 

Au départ, nous avons abordé la Mégère Apprivoisée avec prudence et retenue car encore aujourd'hui, elle ne parvient pas à se départir de cette réputation de pièce légère et misogyne. Pris hors-contexte, certains passages décrivent crûment l'implacable patriarcat en place et nous font assister à ce qui semble être le domptage d'une sauvage par un tyran phallocrate... mais ce ne sont là que des a priori car selon nous, le génie de Shakespeare réside dans ce trouble où ce qui semble être n'est finalement pas.

Les protagonistes Catarina et Petrucchio choquent par leur dissonance avec le système établi: ils affichent au grand jour leur nature profonde, contestataire et indélicate, et c'est cela qui dérange leur entourage.

Attachés à ce jeu d'apparences sociales ainsi qu'aux questions très actuelles soulevées d'emblée par le texte, nous sommes partis de là pour notre mise en scène. Notre Mégère Apprivoisée y est interprétée par des membres d'une association nommée le "Nid", qui s'occupe d'un groupe d'individus, les "oisillons", tous atteints de troubles de la personnalité au sens le plus large du terme: hypersensibilité, dépression, violence, impulsivité, boulimie, autant de complexes qui les rendent impropres à intégrer les normes sociales. Mais leurs qualités humaines les rendent extrêmement attachants.

Plus le spectacle se déroule, plus la frontière entre leur monde et celui des personnages de la pièce se fait ténue. C'est dans cet espace scénique, ce ridicule interstice que le miroir sociétal émerge, que les enjeux de la pièce se cristallisent et que le texte de Shakespeare trouve un éclairage nouveau, et surtout, fidèle à notre théâtre : empreint de joie et de partage. Car finalement, le rôle du théâtre n'est-il pas de pointer les dérives d'une société, pour ensemble la faire avancer ?

 

Mise en scène et adaptation: Paolo Crocco

Collaboration artistique: Luca Franceschi

Costumes: Cyrielle Goncalves

Décors: Yohan Chemmoul et Stefano Perocco di Meduna

Chapeaux: Bernadette Tisseau

Chorégraphies: Florence Leguy

Direction musicale: Stéphanie Varnerin et Jérémy Branger

Distribution: Laurie-Anne Macé, Thibaut Kizirian, Pierre Serra, Clovis Rampant, Noëllie Aillaud, Agathe Boudrières, Anthony Bechtatou et Emilien Audibert

Read more
Organizer
Théâtre du Rempart
56 rue du rempart saint Lazare, 84000, Avignon, France
0981003748