Le Malade Imaginaire
Le Malade Imaginaire Book
Tue Jul 18, 2017 from 09:30 PM To 11:15 PM
2017-07-18 21:30:00 2017-07-18 23:15:00 Europe/Paris Le Malade Imaginaire Reservations on : https://www.billetweb.fr/le-malade-imaginaire2 -- DE MOLIÈRE Production Festival des Nuits de l’Enclave 2017 Coproduction Éclats de Scènes CRÉATION 2017 Mise en scène : Gilbert BARBA Assistantes à la mise en scène : Adeline ARIAS, Aude SABIN Avec : Julien BREDA, Leslie GRANGER, Julien MASSON, Roland PEYRON, Frédéric RICHAUD, Aude SABIN, Catherine SWARTENBROEKX Scénographie et costumes : Marie MEYER Coiffure et maquillage : Nathalie CHAMPIGNY Tout public à partir de 12 ans. Même s’il peste contre le coût des soins, l’hypocondriaque Argan ne peut se passer des Médecins. Il rêve pour sa fille d’un mari praticien, Diafoirus. Or Angélique aime Cléante et refuse son prétendant. Argan décide alors de la déshériter, au profit de son hypocrite d’épouse, Béline. Mais c’est sans compter sur l’aide providentielle de Toinette, l’effrontée servante, qui s’ingéniera à faire triompher la cause des amoureux... «Du temps de Molière on faisait des saignées, aujourd’hui ce sont des chimiothérapies. J’imagine qu’une saignée devait affaiblir le malade, comme aujourd’hui les chimiothérapies affaiblissent les mêmes malades. Pourtant au travers du drame, apparaît la comédie. Molière offre sur scène le comique de situation, les quiproquos. Tambour battant tout le monde s’affaire autour du fauteuil du "Malade". Je conduirai le travail vers cette comédie et sans vergogne je chercherai le rire. Ce qui fait la grandeur de Molière c’est qu’il n’a jamais voulu choisir entre Dom-Juan et Scapin, à une époque où l’on séparait le comique du tragique. Bien avant "Ubu Roi" d’Alfred Jarry, Molière convoque sur scène une scatologie débridée. Il fait appel à la comédie italienne où le corps est aussi l’expression de l’âme et le Malade comme le dit sa femme Béline, est un homme malpropre, dégoûtant, mouchant, toussant, crachant toujours... un corps échoué là au milieu de la pièce, au milieu de la scène, un corps qu’il faut laver, un corps plein de bile, d’humeurs et de merde. Rabelais n’est pas loin. Je n’oublierai pas dans la scénographie le rapport au public, car celui-ci est en avance. J’entends par là qu’il connaît "Le Malade Imaginaire", il l’a étudié à l’école, ou il l’a déjà vu. Le public viendra donc "revoir" la pièce. Il arrivera en connaisseur. Je souhaiterais en faire un complice.» Gilbert Barba Espace Jean-Baptiste Niel, Valréas Les Nuits de l'Enclave

DE MOLIÈRE

Production Festival des Nuits de l’Enclave 2017 Coproduction Éclats de Scènes

CRÉATION 2017

Mise en scène : Gilbert BARBA
Assistantes à la mise en scène : Adeline ARIAS, Aude SABIN
Avec : Julien BREDA, Leslie GRANGER, Julien MASSON, Roland PEYRON, Frédéric RICHAUD, Aude SABIN, Catherine SWARTENBROEKX
Scénographie et costumes : Marie MEYER
Coiffure et maquillage : Nathalie CHAMPIGNY

Tout public à partir de 12 ans.

Même s’il peste contre le coût des soins, l’hypocondriaque Argan ne peut se passer des Médecins. Il rêve pour sa fille d’un mari praticien, Diafoirus. Or Angélique aime Cléante et refuse son prétendant. Argan décide alors de la déshériter, au profit de son hypocrite d’épouse, Béline. Mais c’est sans compter sur l’aide providentielle de Toinette, l’effrontée servante, qui s’ingéniera à faire triompher la cause des amoureux...

«Du temps de Molière on faisait des saignées, aujourd’hui ce sont des chimiothérapies. J’imagine qu’une saignée devait affaiblir le malade, comme aujourd’hui les chimiothérapies affaiblissent les mêmes malades. Pourtant au travers du drame, apparaît la comédie. Molière offre sur scène le comique de situation, les quiproquos. Tambour battant tout le monde s’affaire autour du fauteuil du "Malade". Je conduirai le travail vers cette comédie et sans vergogne je chercherai le rire. Ce qui fait la grandeur de Molière c’est qu’il n’a jamais voulu choisir entre Dom-Juan et Scapin, à une époque où l’on séparait le comique du tragique.

Bien avant "Ubu Roi" d’Alfred Jarry, Molière convoque sur scène une scatologie débridée. Il fait appel à la comédie italienne où le corps est aussi l’expression de l’âme et le Malade comme le dit sa femme Béline, est un homme malpropre, dégoûtant, mouchant, toussant, crachant toujours... un corps échoué là au milieu de la pièce, au milieu de la scène, un corps qu’il faut laver, un corps plein de bile, d’humeurs et de merde. Rabelais n’est pas loin.

Je n’oublierai pas dans la scénographie le rapport au public, car celui-ci est en avance. J’entends par là qu’il connaît "Le Malade Imaginaire", il l’a étudié à l’école, ou il l’a déjà vu. Le public viendra donc "revoir" la pièce. Il arrivera en connaisseur. Je souhaiterais en faire un complice.»

Gilbert Barba

Organizer
Les Nuits de l'Enclave
La Maison de Pauline, 20 Place Aristide Briand 84600 Valréas
0674492163