L'Espagne au siècle d'or, Comet Musicke
L'Espagne au siècle d'or, Comet Musicke Book
Fri Aug 11, 2017 to Sat Aug 12, 2017 Add to my calendar
2017-08-11 19:00:00 2017-08-12 20:30:00 Europe/Paris L'Espagne au siècle d'or, Comet Musicke Reservations on : https://www.billetweb.fr/lespagne-au-siecle-dor -- Diego Ortiz, el Toledano avec Francisco Mañalich, ténor & viole de gambe • Emmanuelle Huteau, soprano • Cyrille Métivier, violon • Camille Rancière, alto • Aude-Marie Piloz, viole de gambe Voyage dans l’Espagne rayonnante et florissante du Siècle d’or. Un dialogue entre la musique instrumentale virtuose du plus grand violiste hispanique Diego Ortiz (v.1510-v.1570) et les chansons de son époque. Diego Ortiz est sans doute le premier grand virtuose de la viole de gambe de l’histoire de la musique. On sait très peu de choses sur sa vie, notamment sa jeunesse en Espagne avant son départ à Naples, alors sous domination espagnole. Il a probablement rejoint cette cité comme homme d’armes, au service du vice-roi mais il se révèlera bien plus qu’un simple soudart : en 1553, il publie son Trattado de las glosas, une œuvre qui traite de l’art des diminutions appelées encore glosas, passsaggi, divisions… Par ces noms, on désigne une méthode d’ornementation instrumentale très codifiée permettant de passer d’une note à l’autre d’une ligne mélodique donnée. L’ouvrage d’Ortiz – traduit en italien par l’auteur - s’adresse à tout instrumentiste capable d’exécuter ces glosas (cornet, violon, flûte, violone…), mais la viole, sans cesse évoquée, y apparait comme l’instrument privilégié de cette métamorphose stylistique : elle est utilisée à la fois pour accompagner les voix, jouer avec les claviers, interpréter les mélodies ornées ou les passages harmoniques et même en solo pour des recercadas à viole seule. Ce programme de concert est donc une forme d’autobiographie musicale. Mis en regard des chansons polyphoniques contemporaines, il nous raconte l’histoire de ce Cavalier di Spagna au parcours singulier, violiste et compositeur, espagnol et italien, acteur privilégié d’un siècle d’or. Photos Vincent Arbelet. Pays de Morlaix Son ar mein

Diego Ortiz, el Toledano

avec

Francisco Mañalich, ténor & viole de gambe • Emmanuelle Huteau, soprano • Cyrille Métivier, violon • Camille Rancière, alto • Aude-Marie Piloz, viole de gambe

Voyage dans l’Espagne rayonnante et florissante du Siècle d’or. Un dialogue entre la musique instrumentale virtuose du plus grand violiste hispanique Diego Ortiz (v.1510-v.1570) et les chansons de son époque.

Diego Ortiz est sans doute le premier grand virtuose de la viole de gambe de l’histoire de la musique. On sait très peu de choses sur sa vie, notamment sa jeunesse en Espagne avant son départ à Naples, alors sous domination espagnole. Il a probablement rejoint cette cité comme homme d’armes, au service du vice-roi mais il se révèlera bien plus qu’un simple soudart : en 1553, il publie son Trattado de las glosas, une œuvre qui traite de l’art des diminutions appelées encore glosas, passsaggi, divisions… Par ces noms, on désigne une méthode d’ornementation instrumentale très codifiée permettant de passer d’une note à l’autre d’une ligne mélodique donnée.
L’ouvrage d’Ortiz – traduit en italien par l’auteur - s’adresse à tout instrumentiste capable d’exécuter ces glosas (cornet, violon, flûte, violone…), mais la viole, sans cesse évoquée, y apparait comme l’instrument privilégié de cette métamorphose stylistique : elle est utilisée à la fois pour accompagner les voix, jouer avec les claviers, interpréter les mélodies ornées ou les passages harmoniques et même en solo pour des recercadas à viole seule.
Ce programme de concert est donc une forme d’autobiographie musicale. Mis en regard des chansons polyphoniques contemporaines, il nous raconte l’histoire de ce Cavalier di Spagna au parcours singulier, violiste et compositeur, espagnol et italien, acteur privilégié d’un siècle d’or.

 

Photos Vincent Arbelet.

Read more
Location
Organizer
Son ar mein
1 Hent Lokireg
02 98 79 26 27