Calendar
Souvenirs de Florence
Sat Aug 20, 2022 from 09:00 PM to 10:30 PM
La Bascule salle de spectacle intercommunale, Tauves, France

Pour ce concert de cloture de cette édition des "jours heureux", le thème de l'amour sera à l'honneur avec "les souvenirs de Florence" de Piotr Tchaikowsky, dédiée à Nadja von Meck. Nous retrouverons les musiciens de la Camerata Millesources :  Hugo Meder (violon), Bogeun Park (violoncelle), Sven Boiny (alto), Heloise Houzé (violoncelle), Leo Ispir (alto). Ils seront accompagnés de la violoniste Elina Kupermann, violoniste d'origine Ukrainienne, violon solo à l'orchestre de l'opéra de Limoges. 

Tchaikovsky, fasciné par l'Italie, dédicace son Souvenir de Florence à la femme qui le soutint pendant dix ans sans jamais vouloir le rencontrer. C'est à Florence, un soir à l'opéra, que leurs regards se croisent furtivement… Madame von Meck fait comme si elle ne le connaissait pas ...

Cet unique sextuor à cordes de Tchaïkovski a été esquissé vers 1887 et repris puis terminé en 1890 avec la mention « Souvenir de Florence » à l’intention de l’amie et mécène du compositeur, Nadja von Meck. Dans une lettre à son frère Modeste, le compositeur écrit « être embarrassé, non par un quelconque manque d’idées, mais par la nouveauté de la forme... Six voix indépendantes mais semblables, qui ne peuvent être interprétées qu’en sextuor. C’est incroyablement difficile. »

En 1890, Tchaïkovski avait séjourné à Florence pour travailler à la composition de son grand opéra, La Dame de pique, d’après Pouchkine. Ce lieu lui fut, semble-t-il, favorable, et c’est en souvenir de cette période d’intense création et de la ville qui en était le cadre, que Tchaïkovski composa son sextuor à cordes. De La Dame de pique, il subsiste quelques traces dans le premier mouvement, sous forme de citations dans les dernières pages. Mais c’est surtout le caractère élégiaque, belcantiste, vocal en somme, des thèmes imaginés par le compositeur, qui évoque de façon générale le monde de l’opéra. L’autre caractère flagrant de cette musique, et qui représente d’ailleurs l’une des meilleurs qualités de l’œuvre entière de Tchaïkovski, c’est l’esprit de la danse ; lequel s’exprime bien sûr par- dessus tout dans les partitions chorégraphiques qu’il a écrites, mais qui marque aussi de nombreuses pièces dans sa production, en particulier la musique de chambre.

En premiere partie, voyage à Vienne, avec Beethoven et Schubert ... 

Concerts à Neuvic
Fri Aug 19, 2022
Église Saint-Étienne, Rue de l'Église, Neuvic, France

Le trio Pantoum en Résidence : 

 

Le trio Pantoum est composé de Virgile Roche, piano, Hugo Meder, violon, et Boguen Park, violoncelle.

Dimanche 10 juillet - NEUVIC
Salle des fêtes à 21h - tarif A

Mémoires en jeu XX° 
Pour la fin du temps …

Autour de trois compositeurs marquants, Khatchaturian, Chostakovitch, et Messiaen, Concert hommage à Jean Yéramian

Avec Alexandre Morard, clarinette

 

Mercredi 10 août - NEUVIC
Eglise Saint-Etienne à 21h - tarif B

Les Esprits
D’un matin de printemps

Oeuvres de Lily Boulanger, Mozart, Prokofiev, Beethoven.

 

Vendredi 19 août - NEUVIC
Eglise Saint-Etienne à 21h - tarif B

La Bande à Franck

200ème anniversaire

Avec Elina Kupermann, violon et Sven BOINY, alto - Oeuvres de Fauré, Franck, Pierné, Brahms, Ravel, Skorik.

 

Trio Harkan

 

Mercredi 27 juillet – NEUVIC
Salle des fêtes à 21h - tarif B

Rêves d’Orient

Danses, chants de Méditerranée

Maïa Darmé, harpe, Mohamed-Amine Kalaï, kanun - Ebrahim Ahmadi, percussions.

 

 
 
 
 
La bande à Franck
Thu Aug 18, 2022 from 09:00 PM to 10:30 PM
Basilique de mauriac

Pour ce dernier concert cantalien, nous retrouverons à Mauriac les artistes du trio Pantoum :  hugo Meder (violon), Bogeun Park (violoncelle) et Virgile Roche (piano) ont fondé le trio en 2016, à l'orée de leur parcours au Conservatoire National Supérieur de Paris. Développant rapidement une complicité exceptionnelle sur scène et en dehors, ces jeunes et brillants musiciens ont ainsi pu donner corps à leur passion commune pour la musique de chambre, et entamer la difficile recherche de l'équilibre entre une parfaite cohésion musicale, et la mise en valeur de la personnalité artistique de chacun.

Ils seront entourés de l’altiste Sven BOINY et de la violoniste Elina Kupermann, violoniste d'origine Ukrainienne, violon solo à l'orchestre de l'opéra de Limoges. 

Au programme de cette soirée, musique de chambre française :

- le deuxième quintette de Gabriel Fauré,  le deuxième trio de Saint-Saens, et lla sonate de Ravel 

Mauriac le 18, Neuvic le 19, deux concerts autour de deux chefs d'oeuvres de la musique de chambre en quintette piano et cordes. César Franck et Gabriel Fauré ont été deux des artisans essentiels de la renaissance de la musique de chambre en France dans les dernières décennies du XIXe siècle. Tous deux furent des membres fondateurs de la Société nationale de musique en 1871, aux côtés de Camille Saint-Saëns, Romain Bussine, Henri Duparc, Massenet, etc. Dans un élan patriotique, tous par- tirent en croisade pour la sauvegarde de la musique française, adoptant la devise Ars Gallica. En même temps, dans un siècle jusque-là largement dominé par l’opéra, tous souhaitaient réhabiliter les genres négligés qu’étaient la musique symphonique, la musique de chambre et la mélodie... C’est-à-dire les genres typiques de la musique allemande, de Beethoven à Schumann et Mendelssohn. Ils y réussirent de manière spectaculaire et la quantité d’œuvres majeures nées en France dans cette période est phénoménale. 

Un hommage à César Franck à l’occasion de son 200ème anniversaire qui inspire aussi de fêter l’amitié avec « La bande à Franck ! » Figure phare de la musique romantique de la deuxième moitié du XIXème siècle en France, il a notamment insufflé une énergie nouvelle à la musique de chambre. Professeur d’orgue au Conservatoire de Paris à partir de 1872, il réunit ses élèves et les jeunes compositeurs dans la célèbre « bande à Franck » : d’Indy, Duparc, Chausson et les autres contribuent à faire sortir leur professeur de l’anonymat.

Voyage Romantique à Venise
Tue Aug 16, 2022 from 09:00 PM to 10:30 PM
Église Saint-Martial, Palisse, France
Venise fut de tous temps un puissant imaginaire, terreau d’inspiration pour les peintres, écrivains ou musiciens, comme en témoignent les mélodies de Venise de Fauré, les nombreux « chants du gondoliers » de Mendelssohn ou Barcarolles, dont l’apothéose est peut-être celle de Chopin. A travers cette soirée, nous voyagerons au cœur de la mélodie française, du délicat intimisme fauréen à la puissante expressivité des célèbres Nuits d’été de Berlioz, dans leur première version pour voix et piano, chef d’œuvre de poésie et d’émotion sur des poèmes de Théophile Gautier.

 

FOCUS

Les nuits d’été 

En 1829, Berlioz réunit neuf poèmes de Thomas Moore qu'il a mis en musique, et les publie en un recueil qu'il intitule d'abord, traduisant le titre anglais de Irish Melodies en Mélodies irlandaises. C'est à partir de ce moment qu'on parle de "mélodie" pour désigner, comme le définit le Larousse "un poème chanté avec accompagnement, dans la musique française". Berlioz ne sait pas encore qu'il a signé "l'invention de la mélodie française" et il continue à appeler "romance" ou à ne pas appeler du tout, plusieurs pièces que nous nommons aujourd'hui "mélodie". Jusqu'au jour où il découvre le recueil de Théophile Gautier La Comédie de la Mort, publié en 1838. Berlioz choisit d'abord  quatre poèmes qui l'inspirent particulièrement, deux assez souriants Villanelle  et Barcarolle dont il va changer le nom en L'île inconnue. Ce seront les deux mélodies extrêmes. Au centre, il place Le Spectre de la rose et avant Absence. Grâce à la date de l'article de la Revue et Gazette musicale, 4 juillet 1841, nous apprenons l'époque de publication des Nuits d'été de Berlioz . Voilà les seuls éléments pour situer ces mélodies dans le catalogue de Berlioz. Lui-même n'a rien écrit à leur propos, ni dans sa correspondance, ni dans ses articles de critique musicale, ni dans ses Mémoires.

Laissons-nous porter par ces sons joyeux ou plaintifs dont Berlioz seul a le secret !  

Récital Chopin - Mendelssohn
Sun Aug 14, 2022 from 09:00 PM to 10:30 PM
15200 Arches, France

Mendelssohn (1809-1847) et Chopin (1810-1849) furent exactement contemporains, deux figures emblématiques du romantisme, tous deux pianistes exceptionnels et partageant le culte de l’œuvre de Bach. Néanmoins, que de différences stylistiques et de tempérament chez l’un et l’autre!

Si Mendelssohn s’inscrit pleinement dans la tradition allemande, Chopin n’hésite pas à puiser son inspiration dans les racines du folklore de sa Pologne natale. Chopin n’écrivit presque qu’exclusivement pour le piano, tant l’instrument est en osmose avec sa pensée musicale, tandis que Mendelssohn excella dans la musique de chambre et les œuvres symphoniques ; il fut d’ailleurs un excellent chef d’orchestre. 

Tous deux ont eu à cœur de faire chanter leur instrument, comme en témoignent les Romances sans paroles de Mendelssohn ou les Nocturnes de Chopin, très sensible au bel canto de Bellini.

De Chopin, nous entendrons : Largo (Variation sur les Puritains de Bellini, extrait de l’Hexameron), la Fantaisie-Impromptu, l'Impromptu n.1 op.29, Nocturne op.48 n.1, Ballade n.1 op.23, Nocturne op.9 n.2, Ballade n.3 op.47 

Si Astor m'était conté ...
Sat Aug 13, 2022

à Tauves le 12 août en Puy de Dome, à Saint-Martin la Méanne le 13 août en Corrèze, nous retrouverons Félicien Brut dans un autre registre, cette fois en duo avec la jeune trompettiste prodigue Lucienne Renaudin-Vary.

Deux talents conjugués pour raconter le parcours métissé de leurs instruments, le parcours métissé de leurs jeunes carrières respectives : du bal musette à l’opéra, du jazz aux chefs d’œuvres du romantisme. Il n’y a parfois qu’un pas… Un pas de danse, bien sûr ! Astor Piazzolla tient une place importante dans leurs cœurs et dans leurs parcours respectifs. C’est donc assez naturellement qu’ils ont choisi de le raconter, de balayer son parcours, de faire entendre quelques-unes de ses œuvres emblématiques. Mais pour brosser le portrait du maître du Tango Nuevo, les deux musiciens font aussi la part belle à d’autres compositeurs, certains ayant inspiré Astor, d’autres s’étant nourri de la musique de Piazzolla. C’est ainsi qu’Edouard Grieg, Carl Höhne ou Leonard Bernstein dialoguent avec Richard Galliano et Thierry Escaich, portés par ce duo saisissant de fraîcheur et de générosité

Pour Félicien Brut, ce concert, c’est aussi un retour aux sources, dans son pays natal, alors qu’il connaît aujourd’hui une carrière internationale. Retour sur un parcours aussi, puisque la première partie du concert sera assuré par les stagiaires du CNIMA - Jacques Mornet, l'école d'accordéon dans laquelle Félicien s'est formé durant de nombreuses années. 

Trio Pantoum
Thu Aug 11, 2022
Chapelle des Pénitents, Place des Pénitents, Treignac, France

Le trio Pantoum en Résidence : 

 

Le trio Pantoum est composé de Virgile Roche, piano, Hugo Meder, violon, et Boguen Park, violoncelle.

Mercredi 10 août - NEUVIC
Eglise Saint-Etienne à 17h - tarif B

Les Esprits
D’un matin de printemps

Oeuvres de Lily Boulanger, Mozart, Prokofiev, Beethoven.

 

Jeudi 11 août - TREIGNAC
Chapelle des Pénitents à 21h

Esquisses folkloriques
Couleurs slaves

Oeuvres de Saint-Saens, Chostakovitch, Gasparov

 

 

Présentation du trio 

Un Pantoum est une forme poétique originaire de Malaisie arrivée en France avec la mode de l’orientalisme au XIXe siècle, dans laquelle deux idées, l’une pittoresque et descriptive, l’autre intime et sentimentale, ne cessent de s’entrelacer.

C’est en référence à ce courant de la culture littéraire et artistique, étroitement lié à la musique française du tournant des XIXe et XXe siècles (au point que le deuxième mouvement du trio de Ravel, intitulé « Pantoum », s’inspire directement de ses règles formelles et thématiques), qu’en 2016, Hugo Meder (violon), Bo-Geun Park (violoncelle) et Virgile Roche (piano), à l’orée de leur parcours au Conservatoire National Supérieur de Paris, ont fondé le Trio Pantoum, qui s’est depuis imposé comme l’un des ensembles de musique de chambre européens les plus prometteurs de sa génération.

Développant rapidement une complicité exceptionnelle sur scène et en dehors, ces jeunes et brillants musiciens ont ainsi pu donner corps à leur passion commune pour la musique de chambre, et entamer la difficile recherche de l’équilibre entre une parfaite cohésion musicale, et la mise en valeur de la personnalité artistique de chacun. Sous la direction d’Emmanuelle Bertrand et Michaël Hentz, ils ont alors débuté un travail approfondi du répertoire de la musique de chambre pour cordes et piano, qu’ils ont eu la chance de poursuivre dans les prestigieuses classes du Trio Wanderer au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris entre 2018 et 2020, de Claire Désert et Ami Flammer au CNSMDP entre 2019 et 2021, puis de François Salque et Louis Rodde au CNSMDP depuis 2021.

Hugo, Bogeun et Virgile ont également reçu les conseils de nombreux musiciens de renommée internationale tels que Günter Pichler, Irvine Arditti, Marc Coppey, Alexis Galpérine, Emmanuel Strosser, Jérôme Pernoo, Jonas Vitaud, Xavier Gagnepain ou encore Olivier Charlier, et ont eu la chance de rencontrer des membres des quatuors Ébène, Modigliani et Diotima au cours de masterclasses au CNSMDP, mais aussi de travailler, grâce au programme ECMA (European Chamber Music Academy), avec Hatto Beyerle (Quatuor Alban Berg), Johannes Meissl (Quatuor Artis), Antonio Meneses (Beaux-Arts Trio), Patrick Jüdt, des membres des quatuors Talich et Škampa… En 2021, le trio est devenu Aspirant-Ensemble de l’ECMA, ce qui l’amènera à se perfectionner encore auprès des plus grands professeurs européens, et à se produire dans certaines des plus belles salles du continent.

Le trio a notamment été récompensé d’un troisième prix (premier prix non attribué) au Concours International de Musique de Chambre Joseph Joachim de Weimar en 2022, d’un premier prix à l’unanimité au Concours Européen de Musique de Chambre de la FNAPEC en 2021, d’un deuxième prix au Concours International de Musique de Chambre d’Illzach en 2019, du Prix d’Honneur du Concours International Léopold Bellan en 2021, et devait participer au Concours International de Musique de Chambre d’Osaka 2020 (d’abord reporté en 2021, puis définitivement annulé). Par ailleurs, Hugo Meder et Virgile Roche ont remporté, en duo, le deuxième prix du Concours International de Musique de Chambre de Lyon en 2021.

Le trio s’est produit à la Philharmonie de Paris (grande salle Pierre Boulez) et dans de nombreuses salles de concert parisiennes et françaises, mais aussi au Festival International de Piano de la Roque d’Anthéron en tant qu’ensemble en résidence, en Norvège dans le cadre du Trondheim International Chamber Music Festival, en Angleterre dans l’auditorium du Royal Northern College of Music de Manchester, en Suisse dans la Grande Salle du Conservatoire de Berne, en Allemagne, en Belgique… En janvier 2021, le trio était l’invité de Clément Rochefort dans son émission « Générations France Musique : le live ».

Le Trio Pantoum est Résident ProQuartet-Centre Européen de Musique de Chambre pour la saison 2021-2022 : http://www.proquartet.fr. De plus, Hugo, Bo-Geun et Virgile seront Artistes en Résidence à la Chapelle Musicale Reine Élisabeth (Belgique) à partir de 2022-2023.

 

Cet été, le trio se produira en France (Festival des Arcs, Festival de Cordes-sur-Ciel, Festival Classique au Vert, Festival des Harmonies du Perche, Festival 1000Sources et Dordogne…) mais aussi à l’étranger (Festival Musica da Casa Menotti à Spoleto, Festival des Flandres de Gand, Forum Culturel Européen de Großraming…) auprès d’artistes tels que Pierre Fouchenneret, le Quatuor Nerida, Aleksandra Dzenisenia, Sven Boyny, Marek Švejkar…

 
Un accordéon chez Michou
Tue Aug 09, 2022

 

Pour faire revivre l’esprit de Montmartre selon Michel Catty, alias Michou disparu le 26 janvier 2020, Millesources propose un cocktail lecture et musique, accompagné par l’accordéon de Félicien Brut. Depuis sa naissance en 1931 à Amiens dans un milieu modeste jusqu’aux grandes heures des nuits bleues de Montmartre, les artistes ne travestiront pas la vie de celui qui a rythmé des décennies durant les nuits parisiennes … à moins que ce soit pour revêtir les habits de la fête et se « transformer », comme lors d’un fameux mardi-gras de 1960 relaté par Jean-Claude Brialy. Ainsi, François Soustre et Félicien Brut, avec le concours de Sylvain Dufour pour proposer une définition du transformisme, déclineront en dix chapitres le récit d’une vie extraordinaire … au service de l’extraordinaire. 


En tournée dans trois départements !
Soixante-cinq années après les premières soirées animées par Michou, pour redonner toute la dimension de sa créativité, il ne fallait pas seulement un concert, mais plutôt une tournée qui rayonne plus largement sur l’ensemble du territoire festivalier de Millesources ! 

  • A Liginiac tout d’abord, le 7 août à l’église, pour la première date, dans le berceau haut corrézien du festival et de l’auteur François Soustre, également antiquaire de renom à SaintHilaire-Luc, 
  • Puis le 8 août chez nos voisins du Puy de Dôme à Tauves dans la salle intercommunale de La Bascule, nous serons alors dans les terres d’Auvergne qui ont vu grandir l’accordéoniste de cette soirée en bleu, Félicien Brut 
  • Et enfin, le 9 août à Mauriac dans le Cantal dans la salle du Val SaintJean. 
 
Dédicace et rencontre ! 
En témoignage de ce travail remarquable, chaque séance sera suivie d'une séance de dédicace et d’un échange avec la participation de Catherine Jacquart, nièce de Michou, qui a repris la direction du célèbre cabaret parisien, après avoir collaboré durant 25 ans avec son oncle. 
Vagabonds ...
Sat Aug 06, 2022
Chapelle des Pénitents, Place des Pénitents, Treignac, France

 

L’une posée sur sa pique, l’autre pendu à ses bretelles, la contrebasse et l’accordéon sont deux compagnons d’aventure qui ont parcouru la terre entière, trouvant leur place dans les cultures populaires de toutes origines.

Transcendant les genres, Édouard Macarez et Félicien Brut parcourent un siècle de musiques avec des escales aux quatre coins du globe...

Prenant au mot Jacques Brel, les musiciens nous emmèneront à Vesoul, puis à Parme avec Giovanni Bottesini et bien sûr à Buenos Aires avec Astor Piazzola. Bien d’autres destinations sont bien sûr prévues, à New-York, Bucarest, Saint-Peters Bourge ou Paris, pour aborder ainsi une grande variété de répertoire, et goûter à une variété de timbres, de rythmes, d’émotions. Pour Félicien Brut et Edouard Macarez, il s’agit de faire revivre l’histoire de leurs instruments, et de les faire découvrir dans cette association peu commune, tant ils semblent différents. Et pourtant, tout les rassemble… 

Œuvres de Jacques Brel, Giovanni Bottesini, Astor Piazzolla, Ariel Ramirez, Georges Gershwin, Dimitri Chostakovitch, Richard Galliano

Romantisme lyrique en France
Fri Aug 05, 2022 from 09:00 PM to 10:30 PM
Église Sainte Radegonde, Le Bourg Nord, Sérandon, France

Le programme s'articulera autour de la musique française, laissant une part belle à l'opéra et aux mélodies grâce par la présence de la soprano Chloe Jacob sur les plus belles pages de Berlioz, Bizet et Saint-Saens. Le quintette à vent forme ainsi l'écrin orchestral de cette perle vocale. Le compositeur Jacques Ibert vient compléter par sa musique colorée et lumineuse ce programme digne d'une scène d’opéra !

 

Les nuits d’été 

En 1829, Berlioz réunit neuf poèmes de Thomas Moore qu'il a mis en musique, et les publie en un recueil qu'il intitule d'abord, traduisant le titre anglais de Irish Melodies en Mélodies irlandaises. C'est à partir de ce moment qu'on parle de "mélodie" pour désigner, comme le définit le Larousse "un poème chanté avec accompagnement, dans la musique française". Berlioz ne sait pas encore qu'il a signé "l'invention de la mélodie française" et il continue à appeler "romance" ou à ne pas appeler du tout, plusieurs pièces que nous nommons aujourd'hui "mélodie". Jusqu'au jour où il découvre le recueil de Théophile Gautier La Comédie de la Mort, publié en 1838. Berlioz choisit d'abord  quatre poèmes qui l'inspirent particulièrement, deux assez souriants Villanelle  et Barcarolle dont il va changer le nom en L'île inconnue. Ce seront les deux mélodies extrêmes. Au centre, il place Le Spectre de la rose et avant Absence. Grâce à la date de l'article de la Revue et Gazette musicale, 4 juillet 1841, nous apprenons l'époque de publication des Nuits d'été de Berlioz . Voilà les seuls éléments pour situer ces mélodies dans le catalogue de Berlioz. Lui-même n'a rien écrit à leur propos, ni dans sa correspondance, ni dans ses articles de critique musicale, ni dans ses Mémoires.

Laissons-nous porter par ces sons joyeux ou plaintifs dont Berlioz seul a le secret !  

Cantate, lieder, songs : la mutation d’un genre
Wed Aug 03, 2022 from 09:00 PM to 10:30 PM
Mauriac, France

La mariage de la voix et du piano permet d’explorer un répertoire de prédilection, du classicisme viennois tardif à un romantisme décuplé. La fin du XVIIIe siècle voit le développement du pianoforte et ses multiples possibilités expressives ; cet instrument devient le compagnon idéal de la voix, permettant de créer un climat sonore propice à mettre en valeur le chant. Par ailleurs, les poètes et les courants artistiques de cette époque tendent vers une expression de plus en plus personnelle, subjective. On assiste à la naissance du lied.


Quatre compositeurs, quatre couleurs. 
La cantate « Arianna a Naxos » est basée sur la légende grecque d'Ariane abandonnée par Thésée sur l'île de Naxos. Composée par Haydn en 1789 pour voix et pianoforte (ou (clavecin), c’est une œuvre d’une force dramatique extraordinaire explorant les différents registres psychologiques, de la torpeur, la douceur, l’étonnement, la peur, le désespoir - une gamme complète d’affects fidèlement exprimés en musique. Schubert, lui, composa plus de 600 lieder - sa forme musicale de prédilection, qui se prête le plus à sa pensée romantique, de par son contenu poétique et intimiste. Cette sélection comprend la célèbre « Truite » et « Marguerite au rouet » (texte de Goethe), ainsi que des lieder sur des poèmes de Rückert, Schober - la quintessence du romantisme allemand. Richard Strauss fut également un immense compositeur lyrique, célèbre pour ses opéras mais aussi pour ses lieder, développant la forme schubertienne vers un romantisme tardif et lui imprimant la marque de son style - une courbe mélodique ample et généreuse et une grande richesse harmonique comme en témoigne l’opulence des accompagnements pianistiques. Enfin, Benjamin Britten, au XXe siècle, se fascine pour les mélodies populaires, notamment irlandaises. Il compose des arrangements d’une inspiration exceptionnelle, où la pureté et la simplicité de la mélodie contraste avec la sophistication harmonique de l’accompagnement, avec ses dissonances savoureuses ou inquiétantes.

Bach - Mendelssohn - Mozart - La bible musicale et ses passionnés prophètes
Tue Aug 02, 2022 from 09:00 PM to 10:30 PM
Chamberet, France

Publié en 1735, le Concerto Italien témoigne de toute la maîtrise de Bach dans son assimilation du "goût italien" à son propre langage polyphonique. Avec son allure joyeuse de 'concerto grosso', le premier mouvement imite les contrastes dynamiques entre tutti d'orchestre et solo, rendus possibles au clavecin par les sonorités différentes des deux claviers. Le second mouvement déroule, sur fond de basse obstinée,  une des plus belles cantilènes instrumentales du Cantor, tandis que le finale prend des allures de toccata étincelante.

La figure emblématique de Bach est comme la source éternelle de l’histoire de la musique : la richesse de sa pensée polyphonique, l’inventivité harmonique et la profonde humanité et universalité de son œuvre ont influencé de multiples générations de compositeurs jusqu’à aujourd’hui. 

Paradoxalement, les œuvres du génial et prolifiques Cantor de Leipzig sont tombées dans un oubli quasiment total pendant près de cent ans. Il faudra attendre 1829 pour que Mendelssohn ressuscite littéralement la Passion selon Saint-Matthieu dans une mémorable exécution publique. Il avait grandi dans le culte secret de Bach grâce à sa grand-tante maternelle Sarah Itzig Levy, qui avait étudié avec un des fils Bach. La rigueur contrapuntique, le sens des proportions et la solidité architecturale sont des caractéristiques de l’œuvre de Mendelssohn directement héritées de l’écriture de Bach. 

La Fantaisie en ré mineur (1782)  est peut-être une précieux témoignage de ce que pouvaient être les improvisations de Mozart au pianoforte, laissant libre cours à son imagination - L’idée même de « fantaisie » se réfère à une forme libre, malléable aux caprices de la pensée. Elle dénote également la fréquentation des œuvres de Bach pour qui Mozart se passionnait à cette époque.

Depuis 1781, de retour à Vienne, Mozart est plongée dans une étude intense de Bach, grâce à la bibliothèque du Baron van Swieten, un de ses fidèles protecteurs. Dans une lettre du 10 avril 1782, Mozart témoigne: « chaque dimanche à midi, je rends visite au Baron Van Swieten et là nous ne jouons rien d’autre que Händel et Bach. Je suis en train de rassembler une collection de fugues de Bach, c’est à dire Sebastian aussi bien qu’Emmanuel et Friedmann ». Mozart avait auparavant connu un autre des fils Bach, Johann Christian (le Bach de Londres), élève également de Padre Martini à Bologne, mais de plus de vingt ans l’aîné de Mozart.

Cabaret musical à Labessette
Mon Aug 01, 2022 from 09:00 PM to 10:30 PM
Saint-Hilaire-Luc, France

Musiques au Cabaret

"Autour de l’Opéra de Quat’sous"

Adaptation de l’œuvre de Kurt Weil pour quintette à vents par Christophe Patrix. Chansons de Maurice Chevalier, Josephine Baker, Charles Trenet.

Opéra de Quat'Sous à Saint-Hilaire-Luc
Sun Jul 31, 2022 at 09:00 PM
Saint-Hilaire-Luc, France

Musiques au Cabaret

"Autour de l’Opéra de Quat’sous"

Adaptation de l’œuvre de Kurt Weil pour quintette à vents par Christophe Patrix. Chansons de Maurice Chevalier, Josephine Baker, Charles Trenet.

Symphonique Pathétique à Tarnac
Sat Jul 30, 2022 from 09:00 PM to 10:30 PM
eglise de tarnac, Place de l'Église, Tarnac, France

 

  • Programme
     
    • 6ème Symphonie de Piotr Ilitch Tchaïkovski, 

    (transcription de Thibaut Trosset)

    • Rondo Capriccioso de Vladislav Zolotarev 
    • Création de Manon Lepauvre
     
     
    Accordéon/Bayan, le voyage en Russie
     
    •  Présentation par Anthony Millet, direction artistique de la compagnie Cadeem

    "C’est dans une volonté de (re)découverte et de rendre accessible le patrimoine et la création musicale que nous avons élaboré ce nouveau programme. Dans la lignée et avec la même ambition de surprendre que dans La Fantastique, le Quatuor Aeolina, réalise grâce au talent de composition/transcription de Thibaut Trosset, une incroyable version de la Symphonie « Pathétique » de Tchaikovsky.

    L’accordéon ou Bayan, comme il se nomme en Russie, permet, de par ses possibilités instrumentales de s’approprier et d’offrir une autre écoute d’œuvres orchestrales dans des lieux ne pouvant pas accueillir de grandes formations, à d’autres publics, grâce à ces versions de chambre des symphonies.

    Le patrimoine du « Bayan » passe aussi par la musique originale, comme le Rondo Cappricioso de Zolotarev, un des premiers compositeurs « important » pour notre instrument que nous mettrons en miroir avec la création de la compositrice Manon Lepauvre qui renouvellera et prolongera la littérature d’un accordéon voyageur aussi savant que populaire..."

    • Présentation par Thibaut Trosset, transcription

    "Il y a quelque chose de naturel à aborder le répertoire russe à l’accordéon. L’instrument, très présent en Russie depuis le XIXème siècle, s’est nourri – dans sa facture comme dans sa sonorité – de l’âme et de la culture du pays. Il est donc assez aisé d’imaginer Tchaikovski à l’accordéon classique de concert ("bayan", en russe), même si l'adaptation d'une de ses symphonies pour quatuor d’accordéons reste bien sûr une tâche complexe. La transcription de la 6ème symphonie va être l’occasion pour moi d'utiliser pleinement les modes de jeux propres à l’accordéon (bellow-shake, ricochet, vibrato) et de mettre en valeur la vélocité de l’instrument. En effet, cette symphonie est tout autant virtuose et vive que pathétique et expressive. Il s’agira également de redonner un caractère “chambriste” à l’œuvre, avec l’instauration de dialogues au sein du quatuor, et l’apparition de moments de solos, duos ou trios.

    J’envisage le travail sur cette sixième symphonie dans la continuité de notre Symphonie Fantastique de Berlioz (pour qui Tchaikovski avait beaucoup d’admiration). Les deux œuvres sont très proches : un premier mouvement plein de passions qui se termine religieusement, une valse, une marche pompeuse...elles ne s’opposent que dans leur fin : en apothéose pour Berlioz, dans un profond dénuement pour Tchaikovski. Mais c’est le formidable sens de l’innovation et du geste musical qui relie définitivement les deux compositeurs, et qui rend passionnante l’aventure de jouer cette musique en quatuor.

    C’est avec beaucoup d’excitation que je me projette dans cette transcription, qui viendra ajouter sa pierre à l’édifice d’une des précieuses missions du quatuor Æolina : la création d’un nouveau répertoire pour l’accordéon.

     

    Biographie

    Æolina

    Le Quatuor Æolina (premier nom de l’accordéon) est composé de quatre talentueux accordéonistes, tous issus de la prestigieuse classe d’accordéon du CNSMDde Paris. Ils viennent de remporter le concours international de musique de chambre Léopold Bellan. Par cette formation aux possibilités presque infinies, ils font découvrir ou redécouvrir leur instrument dans le répertoire classique et contemporain. Sous l’impulsion de ProQuartet, le quatuor commence un travail “symphonique” avec entre autre la transcription de grandes oeuvres, Debussy, Berlioz (avec la Symphonie Fantastique), Bach... Plusieurs compositeurs d’aujourd’hui ont également écrit pour leur formation, Martin Matalon, Jean Pierre Drouet, Patrick Busseuil, Alain Celo...

Symphonie Fantastique à Egletons
Thu Jul 28, 2022 from 09:00 PM to 10:30 PM
Espace Ventadour, Avenue Charles de Gaulle, Égletons, France

 

  • Symphonie Fantastique d’Hector Berlioz

pour quatuor d’accordéons

Thibaut Trosset – transcription

Quatuor Aeolina – accordéons

 

  • Où danse le Vent

Jean-Pierre Drouet – compositeur Quatuor Aeolina – accordéons

Quatre accordéonistes composent le quatuor Aeolina :

Anthony Millet

Thibaut Trosset

Yohann Juhel

Théo Ould

 

Note d’intention, par Jean-Pierre Drouet, compositeur

« Il est certain que l'accordéon est un de mes instruments préférés. Il est certain aussi que la symphonie fantastique est une de mes musiques préférées. L'idée de côtoyer ce chef d'œuvre avec 4 accordéons ne pouvait donc que me tenter tout en m'effrayant quelque peu ! Sans essayer de faire une fresque magistrale comme la Fantastique (pour ce faire il faut des capacités hors normes), je voudrais essayer de retrouver un peu de son caractère fantasque, de cet imaginaire ouvert à tous les vents qui la rend si fascinante.

J 'ai pris comme matériaux de base les multiples timbres de cet instrument, sa virtuosité, son souffle, ses bruits et ceux des exécutants, mais aussi 4 styles de musique populaires où l’accordéon a su trouver sa place sans y avoir été présent à l'origine, avec l'espoir de préserver quelque chose de l'esprit d'indépendance qui baigne l'œuvre incroyable de Berlioz.

Un hommage à ce compositeur génial, et à cet instrument à la fois si populaire et si savant, l'accordéon. »

Symphonie Fantastique, Hector Berlioz pour quatuor d’accordéons

 

Note d’intention, par Thibaut Trosset, transcription

« Nés à quelques années d’intervalle seulement, il aura fallu attendre près de deux siècles pour qu’accordéon et Symphonie Fantastique se rencontrent enfin. Cette rencontre est l’occasion, non pas de rivaliser avec la richesse orchestrale développée par Berlioz – ce serait perdu d’avance, mais plutôt de proposer une version de chambre, où chaque instrumentiste joue un rôle, musical et poétique... »

Rêves d'Orient à Neuvic
Wed Jul 27, 2022 at 09:00 PM
Neuvic, France

C’est un fait : notre civilisation est née de la Méditerranée, où, d’une rive à l’autre, les influences n’ont eu de cesse que de se mêler.

Le Trio Harkan nous le révèle : c’est un trio inédit mené par la harpiste française Maïa Darmé, le joueur de kanun (cithare orientale) tunisien Mohamed-Amine Kalaï et le percussionniste kurde iranien Ebrahim Ahmadi (au daf, au dayereh et au bendir). A la croisée des musiques du monde, du classique et du jazz, ils font dialoguer leurs instruments sur des créations contemporaines comme des mélodies traditionnelles. Airs hispano-andalous, turcs, maghrébins, levantins, grecs… Harkan navigue entre pièces lascives et danses endiablées, musiques savantes et populaires, orient et occident. 

Après le succès immédiat de son lancement en Afrique du Nord à l'été 2018, le groupe s'exporte désormais en Europe et vient nous rejoindre à Neuvic pour notre plus grand bonheur.

 

Couleurs américaines à Arches
Sun Jul 24, 2022 from 09:00 PM to 10:30 PM
Arches, France

Autour de programmes éclectiques et métissés, mêlant musique classique, jazz et musique populaire, le Quintette Bacchus propose pour ce concert une traversée outre atlantique, avec un programme qui interroge les identités multiples de la musique américaine. Un voyage qui ne s'interdit aucune esthétique et passe allégrement du classique au jazz et aux musiques populaires, entre répertoire original et arrangements sur mesure.

La Casa de Pedro à Sérandon
Sat Jul 23, 2022 from 09:00 PM to 10:30 PM
Sérandon, France
Quintette Phenix
Tue Jul 19, 2022
Concert de lancement - Quatuor Paris Swing
Wed Jul 06, 2022 from 09:00 PM to 10:30 PM
Centre Culturel Municipal Jean Ferrat, Rue Pasteur, Ussel, France

Millesources saison 2022 : Paris Swing ouvre le bal à Ussel ! 

Pour cette nouvelle saison, Millesources Haute Dordogne a choisi de vous faire vivre des jours heureux ! Le 6 juillet prochain, ce seront même des « happy days » car ça va swinger ! 

Un peu de légèreté, ça fait du bien ! Mais la légèreté, ça n’empêche pas la prouesse musicale, pour mieux partager le plaisir de se retrouver en concert. De Ussel à Paris… et de Paris à Broadway :  le Quatuor Paris Swing proposera un voyage festif au cœur des années folles, à travers les œuvres de George Gershwin et les standards de Duke Ellington, et aussi un bal endiablé au rythme du charleston. 


Une jeune formation, de belles références 

Depuis 2019, le Quatuor Paris Swing, formé de Stéphanie Padel (violon) , Clara Jaszczysszyn (violon), Elsa Seger (alto), Julie Chouquet (violoncelle), se produit régulièrement dans les hauts lieux de la musique swing : Bal Blomet, festival Vague de Jazz, Paris Jazz Session, Café de la Danse…  pour que la musique pétille, la formation s’entoure de prestigieux arrangeurs issus de la scène jazz européenne qui se font un plaisir de mêler à leurs influences les sonorités chaleureuses du quatuor à cordes « classique ». Venez voyager, venez danser, venez les écouter !


 
Récital "Au temps de Debussy" / Ransom Wilson, flûte - François Dumont, piano
Sat Apr 23, 2022 from 05:00 PM to 06:30 PM
Conservatoire municipal Claude Debussy, Rue de Courcelles, Paris, France
Le concert de 17h est précédé d'une rencontre avec les artistes à 16h15, lors de laquelle ils présenteront leur parcours, leur vie de concertiste, et leur programme - et d'une Master classe de piano à 14h. 

François Dumont, pianiste, est lauréat des plus grands concours internationaux : le Concours Chopin, le Concours Reine-Elisabeth, le Concours Clara Haskil, les Piano Masters de Monte-Carlo. Il est nominé aux Victoires de la musique dans la catégorie soliste instrumental et reçoit le Prix de la Révélation de la Critique Musicale Française.

Ransom Wilson, flûtiste et chef d'orchestre, s'est produit en concert avec de grands orchestres du monde entier.  En tant que flûtiste, il a récemment lancé une série continue de CDs sur le label Nimbus en Europe.  Ransom WILSON, Membre de la Chamber Music Society of Lincoln Center, est professeur de Flute à Yale University, chef d'orchestre au Metropolitan Opera de New York, directeur artistique de l'ensemble Le Train bleu. 

Après "Au temps de Ravel", leur premier enregistrement commun en 2015, Ransom WILSON & François DUMONT poursuivent leur parcours de chambristes main dans la main et viennent d’enregistrer "Au temps de Debussy ».

En bref : 
PROGRAMME

Marie Juliette dite Lili Boulanger (1893-1918)
D’un Matin de Printemps 1917 

Maurice Ravel (1875-1937)
Sonate no1 en la mineur « Posthume » M12 - 1897 

Achille-Claude Debussy (1862-1918)
Estampes 1903
I. Pagodes
II. La Soirée dans Grenade 
III. Jardins sous la Pluie

Francis Poulenc (1899-1963)
Sonate pour Flûte et Piano FP 164 - 1957
I. Allegretto malinconico 
II. Cantilena : assez lent 
III. Presto giocoso

Entracte

Jean Rivier (1896-1987)
Oiseaux tendres 1935

Achille-Claude Debussy
Syrinx 1913

André Jolivet (1905-1974)
Ascèses 1968
I. « Pour que demeure le secret, nous tairons jusqu'au silence »

Gabriel Fauré (1845-1924)
Sonate no1 en La Majeur Opus 13 - 1875
I. Allegro molto
II. Andante
III. Scherzo : Allegro vivo
IV. Finale : Allegro quasi presto