Schumann/ Brahms
KLARTHE RECORDS
Schumann/ Brahms Book
Fri Jan 31, 2020 from 08:00 PM to 10:30 PM Add to my calendar
2020-01-31 20:00:00 2020-01-31 22:30:00 Europe/Paris Schumann/ Brahms Reservations on : https://www.billetweb.fr/schumann-brahms -- Un moment musical chez les SchumannCyrielle Golin, violoncelleAntoine Mourlas, pianoCamillo Schumann :Sonate n°1 Op. 59 - 1er mouvement, Allegro moderatoCamillo Schumann : Sonate n°1 Op. 59 - 3e mouvement, Allegro moltoGeorg Schumann : Sonate Op. 19 - 2e mouvement, Andante cantabileGeorg Schumann : Sonate Op. 19 - 3e mouvement, Allegro energico con fuocoRobert Schumann : Fünf Stück im Volkston Op. 102 - "Vanitas-Vanitatum" , Mit HumorCe "Moment musical chez les Schumann" réunit les célèbres pièces populaires pour violoncelle et piano de Robert Schumann mises en relief avec deux somptueuses sonates injustement méconnues composées par la fratrie Camillo et Georg Schumann. Exempts d’une généalogie commune, ces trois compositeurs partagent cependant de nombreux liens que nous vous invitons à découvrir au travers de ce disque. C’est après de multiples concerts et mois de recherches que Cyrielle Golin et Antoine Mourlas ont mis en commun leur passion et leur sensibilité pour vous offrir ce triptyque original.BRAHMSTrio en la mineur Op 114Clarinette, Florent HéauVioloncelle, Jérôme PernooPiano, Jérôme DucrosLa clarinette a été la source d'inspiration de ces dernières oeuvres de Brahms. Un siècle plus tôt, l’amitié entre le clarinettiste Stadler et Mozart culminait avec le sublime concerto K 622, comme un adieu lumineux. Ici, les adieux sont en clair-obscur.Souvent, la clarinette semble agir comme la madeleine de Proust. Sa douceur nostalgique convoque les souvenirs, et conduit à l’introspection. Puccini dans Tosca, choisit la clarinette pour introduire le magnifique air "E lucevan le stelle". Mario, aux portes de la mort, regarde les étoiles et se souvient des jours heureux. Et la clarinette chante. Alors que l'inspiration s'était tarie, Brahms est tombé sous le charme de la clarinette de Mühlfeld et il a trouvé là le moyen d'expression de ce qu'il appelait son "automne intérieur", délivrant ainsi ses passions ultimes. » Salle Colonne, Boulevard Auguste Blanqui, Paris, France KLARTHE
Un moment musical chez les Schumann
Cyrielle Golin, violoncelle
Antoine Mourlas, piano


Camillo Schumann :
Sonate n°1 Op. 59 - 1er mouvement, Allegro moderato
Camillo Schumann :
Sonate n°1 Op. 59 - 3e mouvement, Allegro molto
Georg Schumann :
Sonate Op. 19 - 2e mouvement, Andante cantabile
Georg Schumann :
Sonate Op. 19 - 3e mouvement, Allegro energico con fuoco
Robert Schumann :
Fünf Stück im Volkston Op. 102 - "Vanitas-Vanitatum" , Mit Humor

Ce "Moment musical chez les Schumann" réunit les célèbres pièces populaires pour violoncelle et piano de Robert Schumann mises en relief avec deux somptueuses sonates injustement méconnues composées par la fratrie Camillo et Georg Schumann. Exempts d’une généalogie commune, ces trois compositeurs partagent cependant de nombreux liens que nous vous invitons à découvrir au travers de ce disque. C’est après de multiples concerts et mois de recherches que Cyrielle Golin et Antoine Mourlas ont mis en commun leur passion et leur sensibilité pour vous offrir ce triptyque original.

BRAHMS
Trio en la mineur Op 114
Clarinette, Florent Héau
Violoncelle, Jérôme Pernoo
Piano, Jérôme Ducros

La clarinette a été la source d'inspiration de ces dernières oeuvres de Brahms. Un siècle plus tôt, l’amitié entre le clarinettiste Stadler et Mozart culminait avec le sublime concerto K 622, comme un adieu lumineux. Ici, les adieux sont en clair-obscur.

Souvent, la clarinette semble agir comme la madeleine de Proust. Sa douceur nostalgique convoque les souvenirs, et conduit à l’introspection. 

Puccini dans Tosca, choisit la clarinette pour introduire le magnifique air "E lucevan le stelle". Mario, aux portes de la mort, regarde les étoiles et se souvient des jours heureux. Et la clarinette chante. 

Alors que l'inspiration s'était tarie, Brahms est tombé sous le charme de la clarinette de Mühlfeld et il a trouvé là le moyen d'expression de ce qu'il appelait son "automne intérieur", délivrant ainsi ses passions ultimes. »



Read more