visite guidée de l’exposition TINTORET, NAISSANCE D’UN GÉNIE avec michel lhéritier
les débuts d'un maître de Venise, à la Renaissance
visite guidée de l’exposition TINTORET, NAISSANCE D’UN GÉNIE avec michel lhéritier Book
Sat Mar 17, 2018 to Mon May 14, 2018
2018-03-17 13:45:00 2018-05-14 12:45:00 Europe/Paris visite guidée de l’exposition TINTORET, NAISSANCE D’UN GÉNIE avec michel lhéritier Reservations on : https://www.billetweb.fr/visite-guidee-de-l-exposition-tintoret-naissance-d-un-g-nie-avec-michel-lheritier -- musée du Luxembourg   Jacopo Tintoret, autoportrait, © Philadelphia Museum of Art, Gift of Marion R. Ascoli and the Marion R. and Max Ascoli Fund in honor of Lessing Rosenwald, 1983, Philadelphie bande-annonce Rdv dans la cour du musée, 19 rue Vaugirard, 75006 RER B Luxembourg / métro 4 Saint-Sulpice ; 10 Mabillon / bus 58, 84, 89 Luxembourg 63, 70, 87, 86 Saint-Sulpice plus d’infos   jeudi 10 mai            14:45 nouvelle date lundi 14 mai            10:45      attention : N’ACHETEZ AUCUN BILLET D’ENTRÉE  Le tarif 12€ : - comprend la conférence, - ne comprend pas le billet d'entrée coupe-file + écouteurs, à régler en ESPÈCES au conférencier qui vous remettra votre billet : 15€ billet d'entrée normal, écouteurs compris 11€ demandeur d'emploi, fam. nombreuse, écouteurs compris   2€ Sésame+ , moins de 16a, handicapé+acc., journaliste, rsa, écouteurs compris RdV À L'EXTÉRIEUR dans la cour du musée Michel Lhéritier, guide-conférencier  06 78 31 56 53   À l’occasion du 500ème anniversaire de la naissance du Tintoret, le musée du Luxembourg célèbre l’un des plus fascinants peintres de la Renaissance. L’exposition se concentre sur les quinze premières années de sa carrière, période décisive et déterminante pour comprendre comment il se construit. Elle propose ainsi de suivre les débuts d’un jeune homme ambitieux, pétri de tradition vénitienne mais ouvert aux multiples nouveautés venues du reste de l’Italie, et décidé à renouveler la peinture dans une Venise cosmopolite. Peinture religieuse ou profane, décor de plafond ou petit tableau rapidement brossé, portrait de personnalité en vue ou d’ami proche, dessin ou esquisse… les œuvres rassemblées rendent compte de la diversité du travail de Tintoret et de sa volonté de frapper l’œil et l’esprit par son audace. L’exposition retrace en définitive l’ascension sociale d’un homme d’extraction modeste qui, grâce à son talent, parvient à s’élever dans la société, à s’imposer et à se faire un nom sans rien oublier de ses propres origines. Le Tintoret, de son vrai nom Jacopo Comin naît à Venise et doit son surnom Tintoretto (« le petit teinturier ») à son père, Battista Robusti, qui travaille dans une teinturerie. Élève de Titien, il est réputé avoir dépassé son mentor dans la maîtrise des couleurs et des ombres, du rendu de la matière, s’inscrivant ainsi parmi les grands du style vénitien. Avant d’être admis à participer à une œuvre nouvelle, tout élève apprend le métier en copiant les travaux du maître. Le garçon est-il trop impatient d’affirmer sa personnalité ? Toujours est-il que Jacopo ne reste que quelques mois chez Titien. Il s’intéresse aux courants maniéristes toscan, romain ou émilien, diffusés à Venise par des artistes comme Sansovino, Salviati ou Schiavone. Admirateur de Michel-Ange qui l’influence dans sa technique du dessin, Tintoret a une passion pour les effets de lumière : il réalise des statues de cire de ses modèles et expérimente l’orientation des sources de lumière avant de les peindre. Certains visages réapparaissent dans différents travaux, sous différents angles et différents éclairages. Une grande exposition célébrant les débuts d’un génie italien de la Renaissance. Musée du Luxembourg, Paris, France Michel LHERITIER

musée du Luxembourg

TINTORET%2Bbasse%2Bd%25C3%25A9f.jpeg 

Jacopo Tintoret, autoportrait, © Philadelphia Museum of Art, Gift of Marion R. Ascoli and the Marion R. and Max Ascoli Fund in honor of Lessing Rosenwald, 1983, Philadelphie

bande-annonce

Rdv dans la cour du musée, 19 rue Vaugirard, 75006

RER B Luxembourg / métro 4 Saint-Sulpice ; 10 Mabillon / bus 58, 84, 89 Luxembourg 63, 70, 87, 86 Saint-Sulpice

 

jeudi 10 mai            14:45 nouvelle date

lundi 14 mai            10:45
 

 

 attention : N’ACHETEZ AUCUN BILLET D’ENTRÉE 

Le tarif 12€ :

- comprend la conférence,

- ne comprend pas le billet d'entrée coupe-file + écouteurs, à régler en ESPÈCES au conférencier qui vous remettra votre billet :

  • 15€ billet d'entrée normal, écouteurs compris
  • 11€ demandeur d'emploi, fam. nombreuse, écouteurs compris
  •   2€ Sésame+ , moins de 16a, handicapé+acc., journaliste, rsa, écouteurs compris

RdV À L'EXTÉRIEUR dans la cour du musée

Michel Lhéritier, guide-conférencier  06 78 31 56 53

 

À l’occasion du 500ème anniversaire de la naissance du Tintoret, le musée du Luxembourg célèbre l’un des plus fascinants peintres de la Renaissance. L’exposition se concentre sur les quinze premières années de sa carrière, période décisive et déterminante pour comprendre comment il se construit. Elle propose ainsi de suivre les débuts d’un jeune homme ambitieux, pétri de tradition vénitienne mais ouvert aux multiples nouveautés venues du reste de l’Italie, et décidé à renouveler la peinture dans une Venise cosmopolite. Peinture religieuse ou profane, décor de plafond ou petit tableau rapidement brossé, portrait de personnalité en vue ou d’ami proche, dessin ou esquisse… les œuvres rassemblées rendent compte de la diversité du travail de Tintoret et de sa volonté de frapper l’œil et l’esprit par son audace. L’exposition retrace en définitive l’ascension sociale d’un homme d’extraction modeste qui, grâce à son talent, parvient à s’élever dans la société, à s’imposer et à se faire un nom sans rien oublier de ses propres origines. Le Tintoret, de son vrai nom Jacopo Comin naît à Venise et doit son surnom Tintoretto (« le petit teinturier ») à son père, Battista Robusti, qui travaille dans une teinturerie. Élève de Titien, il est réputé avoir dépassé son mentor dans la maîtrise des couleurs et des ombres, du rendu de la matière, s’inscrivant ainsi parmi les grands du style vénitien. Avant d’être admis à participer à une œuvre nouvelle, tout élève apprend le métier en copiant les travaux du maître. Le garçon est-il trop impatient d’affirmer sa personnalité ? Toujours est-il que Jacopo ne reste que quelques mois chez Titien. Il s’intéresse aux courants maniéristes toscan, romain ou émilien, diffusés à Venise par des artistes comme Sansovino, Salviati ou Schiavone. Admirateur de Michel-Ange qui l’influence dans sa technique du dessin, Tintoret a une passion pour les effets de lumière : il réalise des statues de cire de ses modèles et expérimente l’orientation des sources de lumière avant de les peindre. Certains visages réapparaissent dans différents travaux, sous différents angles et différents éclairages. Une grande exposition célébrant les débuts d’un génie italien de la Renaissance.

Read more
Organizer
Michel LHERITIER
27 passage Dubail 75010 Paris
+33678315653