visite guidée du JARDIN D’AGRONOMIE TROPICALE RENÉ-DUMONT, LE LAC DES MINIMES, avec Michel Lhéritier
Lieu de la mémoire coloniale, beau lieu oublié, perdu, mélancolique !
visite guidée du JARDIN D’AGRONOMIE TROPICALE RENÉ-DUMONT, LE LAC DES MINIMES, avec Michel Lhéritier Book
Thu Jun 03, 2021 to Sun Jun 06, 2021 Timezone : Europe/Paris
2021-06-03 15:00:00 2021-06-06 12:45:00 Europe/Paris visite guidée du JARDIN D’AGRONOMIE TROPICALE RENÉ-DUMONT, LE LAC DES MINIMES, avec Michel Lhéritier Reservations on : https://visitesguidees-lheritiermichel.blogspot.com/ -- RdV 45bis, avenue de la Belle-Gabrielle 75012 ParisRER A Nogent-sur-Marne en sortant : à gauche av. des marronniers et à droite av. des châtaigniers (5 mn à pied)METRO 1 Château de Vincennes, en tête, puis bus 114,210 arrêt Nogent-sur-Marne RER - Pierre SemardBUS 113,120 Nogent-sur-Marne RERLe tarif 15€ comprend la visite-conférence dans le jardin et le bois.Ce jardin de 7 hectares, inauguré en 1907 par l'exposition coloniale, a été acheté par la Mairie de Paris en mai 2003. Ouvert au public depuis avril 2006, il abrite le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD).Naguère propriété de l’État, il a été entretenu comme un site forestier mais est resté fermé au public pour raisons de sécurité, les bâtiments et monuments étant dans l'ensemble très délabrés. Un programme d'aménagement est en cours, mais la mairie de Paris a d'ores et déjà autorisé la réouverture du jardin au public après d'importants travaux de sécurisation.Un jardin d'essai colonial est créé en 1899 dans le bois de Vincennes pour coordonner les expériences agronomiques et réintroduire des végétaux exotiques sur de nouveaux sites de production. Ainsi, des plants de café, cacaoyer, vanille, bananier... sont cultivés sous serre puis expédiés vers les colonies.De mai à octobre 1907, le site est transformé pour abriter cinq villages de l'exposition coloniale : villages indochinois, malgache, congolais, ferme soudanaise et campement touareg. Le jardin a été ensuite abandonné et la végétation a repris ses droits...Après la première guerre mondiale, il a accueilli des monuments aux morts en hommage aux soldats originaires des anciennes colonies. Le pavillon de l'Indochine a été restauré et propose désormais des expositions temporaires. C’est une promenade un peu nostalgique à laquelle je vous invite à participer dans cet univers compassé, attachant et oublié. Jardin d'Agronomie Tropicale René Dumont, Paris, France Jean-Luc Robert
RdV 45bis, avenue de la Belle-Gabrielle 75012 Paris

RER Nogent-sur-Marne en sortant : à gauche av. des marronniers et à droite av. des châtaigniers (5 mn à pied)

METROChâteau de Vincennesen tête, puis bus 114,210 arrêt Nogent-sur-Marne RER - Pierre Semard

BUS 113,120 Nogent-sur-Marne RER


Le tarif 15€ comprend la visite-conférence dans le jardin et le bois.

IMG_2349.JPG

Ce jardin de 7 hectares, inauguré en 1907 par l'exposition coloniale, a été acheté par la Mairie de Paris en mai 2003. Ouvert au public depuis avril 2006, il abrite le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD).

IMG_2347.JPG


Naguère propriété de l’État, il a été entretenu comme un site forestier mais est resté fermé au public pour raisons de sécurité, les bâtiments et monuments étant dans l'ensemble très délabrés. Un programme d'aménagement est en cours, mais la mairie de Paris a d'ores et déjà autorisé la réouverture du jardin au public après d'importants travaux de sécurisation.

IMG_2342.JPG


Un jardin d'essai colonial est créé en 1899 dans le bois de Vincennes pour coordonner les expériences agronomiques et réintroduire des végétaux exotiques sur de nouveaux sites de production. Ainsi, des plants de café, cacaoyer, vanille, bananier... sont cultivés sous serre puis expédiés vers les colonies.

IMG_2326.JPG

De mai à octobre 1907, le site est transformé pour abriter cinq villages de l'exposition coloniale : villages indochinois, malgache, congolais, ferme soudanaise et campement touareg. Le jardin a été ensuite abandonné et la végétation a repris ses droits...

IMG_2315.JPG


Après la première guerre mondiale, il a accueilli des monuments aux morts en hommage aux soldats originaires des anciennes colonies. Le pavillon de l'Indochine a été restauré et propose désormais des expositions temporaires. C’est une promenade un peu nostalgique à laquelle je vous invite à participer dans cet univers compassé, attachant et oublié.

Read more