LA PLAINE-MONCEAU, ENTRE CRÉATEURS DE GÉNIE ET BOURGEOISIE HUPPÉE, visite guidée.
le conservatoire du style haussmannien !
LA PLAINE-MONCEAU, ENTRE CRÉATEURS DE GÉNIE ET BOURGEOISIE HUPPÉE, visite guidée. Book
Sat Jun 04, 2022
Timezone : Europe/Paris
2022-06-04 13:00:00 2022-06-04 14:45:00 Europe/Paris LA PLAINE-MONCEAU, ENTRE CRÉATEURS DE GÉNIE ET BOURGEOISIE HUPPÉE, visite guidée. Reservations on : https://www.billetweb.fr/visite-guidee-la-plaine-monceau-salon-hupp-de-la-grande-bourgeoisie-avec-michel-lheritier -- RdV : sortie du métro Monceau, place de la République dominicaineMETRO 2 MonceauBUS 30 Monceau, 20, 93 Malesherbes-Courcelles, 84 Ruysdael-parc MonceauLe tarif 15€ comprend la conférence dans le quartierLa Plaine-Monceau était dans les années 1850 l’ensemble le plus vide de la petite banlieue, rattachée en 1860 à Paris. Les constructions antérieures à 1850 sont rarissimes : petites maisons anciennes à certains carrefours. C’est le quartier où le plus grand nombre de voies sont ouvertes par le Second empire : boulevards Pereire, Malesherbes, avenues de Wagram, de Villiers, Niel, Gourgaud, rues Jouffroy, Ampère, de Prony, de Rome, Brémontier, Alphonse-de-Neuville.Les frères Pereire vendent par parcelles leurs terrains, avec obligation de construire une maison bourgeoise dans les six mois, interdisant ainsi toute spéculation sur les terrains. Il reste de nombreuses villas et hôtels particuliers de l’origine de l'urbanisation.Entre 1870 et 1900, le long de voies d'une largeur supérieure à la moyenne, son architecture est l'une des plus homogènes et des mieux conservées de Paris.Destiné à la grande bourgeoisie, selon la volonté d’Haussmann, le quartier est resté résidentiel. Commerces et services, très limités, sont implantés autour des carrefours. Les façades de cette première époque d'urbanisation sont des pastiches luxueux, de styles variés, du gréco-romain au Louis XVI. Des maisons ou hôtels particuliers sont encore construits après 1900. Au cours du XXe siècle, l’habitat individuel est en partie remplacé par des immeubles collectifs de style post-haussmannien ou Art déco de qualité. Là va se retrouver dans un quant-à-soi proustien, toute la bourgeoisie des arts et des lettres.Les artistes : Bartholdi, Bastien-Lepage, Carrier-Belleuse, Manet, Meissonnier, Puvis de Chavannes, Odilon Redon, Van Dongen ou Vuillard ; les écrivains et comédiens : A. Allais, Tristan Bernard, Sarah Bernhardt, Colette, les Dumas, I. Duncan, Maupassant, Rostand, V. Sardou ; les compositeurs : Chausson, Debussy, Fauré, Gounod, Messager, Saint-Saëns, et d’autres encore. RdV sortie du métro MONCEAU ligne 2 Jean-Luc Robert

RdV : sortie du métro Monceau, place de la République dominicaine

METRO 2 Monceau

BUS 30 Monceau, 20, 93 Malesherbes-Courcelles, 84 Ruysdael-parc Monceau

Le tarif 15€ comprend la conférence dans le quartier

visite-plaine-monceau-11.jpgLa Plaine-Monceau était dans les années 1850 l’ensemble le plus vide de la petite banlieue, rattachée en 1860 à Paris. Les constructions antérieures à 1850 sont rarissimes : petites maisons anciennes à certains carrefours. C’est le quartier où le plus grand nombre de voies sont ouvertes par le Second empire : boulevards Pereire, Malesherbes, avenues de Wagram, de Villiers, Niel, Gourgaud, rues Jouffroy, Ampère, de Prony, de Rome, Brémontier, Alphonse-de-Neuville.

6026d2ef02250cab0e74f1b6896f9f4b.jpg

Les frères Pereire vendent par parcelles leurs terrains, avec obligation de construire une maison bourgeoise dans les six mois, interdisant ainsi toute spéculation sur les terrains. Il reste de nombreuses villas et hôtels particuliers de l’origine de l'urbanisation.


visite-plaine-monceau-7.jpgEntre 1870 et 1900, le long de voies d'une largeur supérieure à la moyenne, son architecture est l'une des plus homogènes et des mieux conservées de Paris.

plaine-monceau-hotel.jpg

Destiné à la grande bourgeoisie, selon la volonté d’Haussmann, le quartier est resté résidentiel. Commerces et services, très limités, sont implantés autour des carrefours. Les façades de cette première époque d'urbanisation sont des pastiches luxueux, de styles variés, du gréco-romain au Louis XVI. Des maisons ou hôtels particuliers sont encore construits après 1900. Au cours du XXe siècle, l’habitat individuel est en partie remplacé par des immeubles collectifs de style post-haussmannien ou Art déco de qualité. Là va se retrouver dans un quant-à-soi proustien, toute la bourgeoisie des arts et des lettres.

730px-H%25C3%25B4tels_particuliers%252C_plaine_Monceau%252C_Paris_17_.jpgLes artistes : Bartholdi, Bastien-Lepage, Carrier-Belleuse, Manet, Meissonnier, Puvis de Chavannes, Odilon Redon, Van Dongen ou Vuillard ; les écrivains et comédiens : A. Allais, Tristan Bernard, Sarah Bernhardt, Colette, les Dumas, I. Duncan, Maupassant, Rostand, V. Sardou ; les compositeurs : Chausson, Debussy, Fauré, Gounod, Messager, Saint-Saëns, et d’autres encore.


Read more
Contact
Jean-Luc Robert
06 80 63 33 58 ......... 01 42 09 36 42
06 78 31 56 53