Cours de cordes chez Benoît
[Cours de cordes à Aubervilliers, 93, métro 12]
[Espace sur un niveau accessible par ascenseur]

C’est qui Benoît ?
Je suis queer, non-binaire, blanc·he, valide. Mes activités de cordes sont mes seuls revenus.
J’attache et me fais attacher depuis 2014. J’ai surtout appris à Place des Cordes, entre 2014 et 2018, de façon plutôt intensive. Et à Place des Cordes, j’ai suivi des workshops avec une grande quantité de gens venant d’un peu partout dans le monde, et ayant des approches très diverses. Maintenant, on sait que beaucoup de ces enseignant·es qui sont passé·es par Place des Cordes sont peu recommandables, mais il n’empêche que j’ai accumulé un savoir technique conséquent, et j’ai la volonté de transmettre ce savoir.
Une partie de ce savoir technique, de mon expérience personnelle, de mon approche des cordes, je la transmets au sein de l’association Port d’Attaches, aux côtés d’autres personnes tout aussi compétentes et aux approches différentes.
Ces cours que je propose chez moi, je les vois comme complémentaires aux cours de Port d’Attaches. J’apporte un contenu divers et détaillé, que le planning de Port d’Attaches ne permet pas.

C’est pour qui ces cours ?
Ces cours s’adressent à toutes les personnes (majeures) qui veulent découvrir ou approfondir la pratique des cordes, dans mon style. C'est-à-dire un style technique, précis, qui prend son temps, et qui brique par brique cherche à emmener ses partenaire dans une forme de challenge ou une autre. Si vous êtes en recherche d’apprentissage technique, et de compréhension de ce qu’il se passe dans une session de cordes lente et progressive, vous êtes au bon endroit.
Une petite chose à savoir quand-même : au fil des années, Benoît à formé autour d’iel un groupe d’élèves mixte mais majoritairement queer et féminin. Sans que ça ai été une ambition au démarrage, c’est un équilibre auquel je tiens maintenant. Pour celà, je cherche dans mes cours à donner de l’espace aux personnes sexisées, et à les protéger, parfois aux dépens des personnes non-sexisées. Si tu n’es pas à l’aise avec cette démarche, ces cours ne sont peut-être pas faits pour toi.

C’est quand les cours ?
C’est le soir en semaine, de 20h à 23h, et aussi le week-end en journée. Il n’y a pas forcément de régularité entre les cours, ils sont calés en fonction du reste de mon agenda et de celui de mes partenaires. La fréquence des cours est aussi amenée à changer d’un semestre à l’autre, en fonction de la fréquentation ou de l’évolution de mon groupe d’habitué’es.

C’est où les cours ?
C’est chez moi à Aubervilliers, proche de la ligne 12.
L’appartement est accessible en fauteuil roulant, par ascenseur, mais a des tailles de portes standardes. Praticable, mais pas idéal. Si vous avez des questions en termes de mobilité, accessibilité, confort, etc, n’hésitez pas à m’écrire.

Et le modèle économique ?
Je teste depuis un moment les cours à prix libre, et mon expérience me donne confiance, et c’est un concept auquel je tiens. En 2024, mes activités de cordes deviennent ma seule source de revenu, et ces cours à prix libre présentent donc une certaine forme de challenge pour moi, et j’ai besoin que l’idée soit comprise et prise au sérieux par les participant’es.
L’objectif du prix libre, c’est de rendre ces cours, et d’une certaine façon le shibari, accessible au plus grand nombre, indifféremment de leurs revenus. Et ce principe est viable si, d’une façon ou d’une autre, les inscriptions gratuites ou à prix peu élevés sont compensées par ailleurs.
Pour les cours de groupe, il faut compter sur des paiements moyens autour de 25 euros par personne et par cours, pour espérer avoir un revenu net autour du smic. Ces derniers temps, la moyenne tourne plutôt autour de 20 euros.
À chacun’e maintenant de jouer le jeu et de payer en fonction de ces informations et de ses moyens.
Sur la durée, on verra si j’apporte des ajustements.

Les pré-requis
Pour chaque cours, j’indique un niveau minimum, selon plusieurs critères, pour pouvoir accéder au cours. J’essaierai pour chacun d’apporter les précisions nécessaires, côté rigger et côté modèle, pour que chacun’e puisse déterminer si ce cours est adapté à son niveau. Je demande à tous les participant’es de bien prendre connaissance de ces pré-requis et de s’inscrire ou pas en conséquence.

J’ajouterais comme pré-requis général pour chacun de ces cours et ailleurs : être à l’aise et en confiance avec votre partenaire. N’hésitez pas à lire ensemble les pré-requis et contenus du cours et à en discuter.

Si un cours vous intéresse mais que vous craignez de ne pas avoir le niveau suffisant, il est possible de s’inscrire en tant qu’observateur’ice.